Cent députés soutiennent Guaino contre le juge Gentil

le
3
Dans une lettre ouverte au procureur de la République, des élus UMP se joignent aux accusations du député des Yvelines, qui a estimé que le magistrat «a déshonoré la justice» en mettant Nicolas Sarkozy en examen.

Henri Guaino veut montrer qu'il n'est pas seul dans son combat contre le juge Gentil. Poursuivi par l'Union syndicale des magistrats (USM) après ses propos contre le juge bordelais, qui a mis en examen Nicolas Sarkozy dans le cadre de l'affaire Bettencourt, le député des Yvelines a reçu le soutien d'une centaine de parlementaires UMP. Dans une lettre ouverte au procureur de Paris, ils s'étonnent de la décision du parquet d'ouvrir une enquête préliminaire sur les propos de Guaino. Mieux, ils reprennent à leur compte les attaques de leur collègue député.

«Comme lui, nous affirmons que le juge (...) "a déshonoré un homme, a déshonoré les institutions et a déshonoré la justice"» en plaçant Nicolas Sarkozy en examen, écrivent les 10...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3435004 le samedi 11 mai 2013 à 11:48

    Bravo Henri. M835627 vous pouvez aller retapisser le mur de la place Vendôme.

  • M835627 le samedi 11 mai 2013 à 11:00

    ça se saurait si Sarkozy, Guaino et tous ces pères la morale avaient un soupçon d'honneur, il ne saurait y avoir atteinte à l'honneur là où il n'existe pas

  • M2286010 le samedi 11 mai 2013 à 05:50

    Une belle et grande photo de Gentil devrait figurer au centre du "Mur des Cons", si le SM était indépendant....! Il parait que le fameux "Mur des Cons" a été remplacé par un miroir, il y a 15 jours, et que les membres du SM ne s'en sont pas encore aperçus...