Censure de la taxe à 75 % : le foot français évite un exode

le
1
Sur 1500 contribuables concernés par la taxe, plus de 100 évoluent dans le championnat français.

«Une bonne nouvelle, pas une victoire.» À l'instar de Philippe Piat, président du principal syndicat de joueurs professionnels (UNFP), le monde du ballon rond tricolore s'est réjoui de la censure par les Sages du Conseil constitutionnel de la symbolique taxe à 75 % sur les hauts revenus. «Le foot professionnel a eu bien raison de se battre!» s'est félicité avec moins de retenue Frédéric Thiriez, président de la Ligue (LFP). Vent debout depuis l'entrée dans le débat public du projet, les instances françaises de la discipline avaient cosigné en début de la saison une tribune condamnant l'«effet désastreux sur la compétitivité du football français» qu'aurait eu l'application du projet.

La mesure dans sa forme actuelle était en effet loin d'être anecdotique pour le monde du ballon rond: sur 1500 contribuables concernés, plus de 100 évoluent dans le cha...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • NYORKER le jeudi 3 jan 2013 à 01:59

    On a eu chaud !