Celta Vigo : Beauvue a " souffert humainement " à Lyon

le
0
Celta Vigo : Beauvue a " souffert humainement " à Lyon
Celta Vigo : Beauvue a " souffert humainement " à Lyon

Au lendemain de sa signature au Celta Vigo, Claudio Beauvue s'est exprimé pour la première fois ce lundi. Il revient sur six mois difficiles à l'Olympique Lyonnais, où il dit avoir " souffert humainement ".

Claudio Beauvue et l’Olympique Lyonnais, c’est terminé. Six mois à peine après son arrivée dans le Rhône, l’ancien attaquant de Guingamp a décidé d’arrêter les frais. Victime d’une mauvaise intégration, comme d’autres recrues estivales de l’OL, le Guadeloupéen s’est aussi mis à dos une grande partie du public lyonnais malgré ses sept buts cette saison, toutes compétitions confondues. Au lendemain de sa signature au Celta Vigo, Claudio Beauvue est sorti du silence et a expliqué les raisons de son départ au micro de RMC. « Je suis heureux pour moi, ma famille et tous ceux qui ont souffert avec moi dans l’aventure lyonnaise. Et maintenant, le reste est derrière. Humainement j’ai souffert, oui. J’ai fait part de beaucoup de choses qui ne m’ont pas plu en interne. Je ne souhaite pas revenir dessus. Ceux qui me connaissent savent que je suis quelqu’un d’entier. »

Déjà des contacts l’été dernier

Ce lundi, le club du président Aulas a révélé le montant de la transaction : 5 M€, ainsi que 2,5 M€ de bonus. En Espagne, l’ancien Castelroussin tentera de s’imposer au sein d’une équipe qui a réussi une première partie de saison très surprenante, et qui pointe actuellement au cinquième rang de la Liga. « J’ai eu envie de reprendre du plaisir et surtout d’avoir la joie de vivre en faisant mon métier, ce que je n’avais plus du côté de Lyon, explique Claudio Beauvue, qui a précisé que des premiers contacts avaient été pris dès l’été dernier avec la formation galicienne. C’est une nouvelle aventure pour moi au Celta. Il y aura des moments difficiles et des moments de joie mais je serai au moins heureux dans ce que je peux faire avec surtout le respect de la personne. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant