Cellectis S.A. passe le cap de la 40è méganucléase produite cette année.

le
0
Ses capacités de production ont doublé en moins d’un an.

Romainville, le 28 septembre 2009 - Cellectis S.A. (Alternext : ALCLS), le spécialiste français de l’ingénierie des génomes, annonce livrer cette semaine à l’Association Française contre les Myopathies la 40è méganucléase mise au point depuis le début de l’année.

Améliorant sans cesse les process d’assemblage et de mise au point de ses méganucléases, Cellectis a réalisé cette année un véritable bond dans la qualité de sa technologie, lui permettant de réduire le temps nécessaire à fabriquer une nouvelle méganucléase tout en rehaussant ses standards de qualité et d’activité. Cellectis augmente ainsi ses capacités de production afin d’accélérer la mise en place de sa stratégie.

Riche aujourd’hui d’une base de plus de 20 000 méganucléases assemblées au cours des 5 dernières années, Cellectis a fait évoluer son approche de mise au point de nouvelles nucléases. Partant de fragments modulaires des méganucléases de la base, la partie qui interagit avec l’ADN est remodelée pour s’adapter à la nouvelle cible. Les différents fragments sont ensuite assemblés pour être testés.

Grâce à cette innovation, Cellectis a déjà produit 40 méganucléases depuis le 1er janvier 2009, réduisant dans de nombreux cas à 3 mois le temps nécessaire à en obtenir une nouvelle. Ces 40 méganucléases comprennent 14 séquences obtenues avec la nouvelle approche, ainsi que 8 qui sont des versions améliorées de méganucléases déjà existantes.

« Les méganucléases ouvrent de nouvelles perspectives pour corriger les gènes responsables de maladies génétiques rares. La livraison d’une première série de méganucléases pour la myopathie de Duchenne constitue en ce sens une première étape importante vers ce qui pourrait peut-être constituer une nouvelle classe de médicaments. Nous nous attachons maintenant à démontrer leur intérêt thérapeutique dans les modèles expérimentaux » affirme Serge Braun, Directeur scientifique de l’AFM.

Les méganucléases sont des ciseaux à ADN capables de reconnaître et de couper avec très grande précision un site unique d’un génome. Cellectis SA est spécialisée dans le développement et la production de méganucléases dédiées à la chirurgie des génomes in vivo, qui s’utilisent dans les domaines thérapeutique, agroalimentaire, de la bioproduction et de la recherche.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant