Cellectis : l'histoire s'accélère

le
0
Cellectis vient d'annoncer l'administration d'UCART19 à une jeune patiente au Royaume-Uni. (© University of Michigan)
Cellectis vient d'annoncer l'administration d'UCART19 à une jeune patiente au Royaume-Uni. (© University of Michigan)

Les bonnes nouvelles s’accumulent pour Cellectis, dont le cours de Bourse a progressé de 50% au cours des cinq dernières séances. La semaine dernière, la biotech française annonçait la validation du processus de fabrication d’UCART19, son candidat-médicament le plus avancé, actuellement développement dans la leucémie.

Hier, elle a annoncé l’administration de ce produit pour la première fois à un patient. Cette injection a été réalisée au Royaume-Uni, sur une «jeune patiente» atteinte d’une leucémie et dont le cas était désespéré.

Les analystes du courtier américain Piper Jaffray ont eu accès à certaines données. Ils constatent qu’une «rémission moléculaire» a été observée et qu’aucun problème majeur de tolérance n’a été observé. Ils notent également qu’il n’y a pas eu de «réaction du greffon contre l’hôte» (GVHD).

C'est un élément important car UCART19 est un récepteur d’antigène chimérique de lymphocyte T allogénique (élaboré par ingénierie génomique, à partir de cellules de donneurs anonyme) et non autologue, c’est-à-dire élaboré à partir de lymphocytes prélevés chez le patient.

UCART19 est le premier CAR-T allogénique jamais administré à un patient. Une première mondiale, dans un champs de recherche - les

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant