"Cécile Duflot sera candidate à la présidentielle si la situation le justifie"

le
0
Cécile Duflot et Stéphane Sitbon-Gomez lors des journées d'été d'EELV de 2014.
Cécile Duflot et Stéphane Sitbon-Gomez lors des journées d'été d'EELV de 2014.

Stéphane Sitbon-Gomez est le fidèle bras droit de Cécile Duflot. Surnommé "Yop" par la chef naturelle des écolos, il est entré chez les Verts à l'âge de 13 ans et ne lâche plus "la patronne" depuis huit ans. À l'occasion des journées d'été d'Europe Écologie-Les Verts, il en dit plus sur la façon dont l'ex-ministre envisage son avenir politique. Le Point.fr : Cécile Duflot n'y est-elle pas allée un peu fort dans son livre s'agissant de François Hollande ? Elle a tout de même cautionné sa politique pendant presque deux ans...Stéphane Sitbon-Gomez : Par rapport à ce que pense la majorité des Français du gouvernement, elle tient des propos mesurés. Il y avait un besoin d'explication sur la période écoulée et un malaise grandissant chez les militants à la suite de notre participation au gouvernement. Mais au-delà des petites phrases qui ont été retenues, il y a une part de mea culpa dans ce livre. On n'est pas fanfarons, quitter un gouvernement est une défaite. Faire ce bilan était nécessaire avant d'écrire la page suivante. Et maintenant, quels sont ses projets ?Il y a une vie politique en dehors du gouvernement. Cécile va se recentrer sur les questions écologiques, notamment sur la loi de transition énergétique et la conférence climat, en faisant son travail de députée. Il y a pu avoir le sentiment qu'elle s'était éloignée des sujets proprement écolos, elle a envie de reprendre la parole sur...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant