Cécile Duflot pour l'avènement d'une "République écologique"

le
8
CÉCILE DUFLOT PRÔNE L'AVÈNEMENT D'UNE "RÉPUBLIQUE ÉCOLOGIQUE"
CÉCILE DUFLOT PRÔNE L'AVÈNEMENT D'UNE "RÉPUBLIQUE ÉCOLOGIQUE"

PARIS (Reuters) - L'ancienne ministre Cécile Duflot plaide, dans une tribune publiée samedi dans Le Monde, pour l'avènement d'une "République écologique", jugeant en outre indispensable une candidature "verte" à l'élection présidentielle de 2017.

Selon l'ancienne ministre du Logement, qui a quitté le gouvernement en 2014, "l'écologie doit être représentée dans le débat qui vient".

"Je me battrai pour que notre candidature soit la plus efficace possible, qu'elle rassemble largement, qu'elle agrège des femmes et des hommes issus de traditions diverses mais réunis par la même volonté de transformation de la société", explique la députée Europe Ecologie-Les Verts.

"Si je veux désormais me tenir à bonne distance du petit monde de l'entre-soi parisien et de la manie de l'hyper commentaire, je n'entends pas rester muette ou immobile dans les temps qui viennent", dit-elle.

Sévère avec l'action engagée pendant le quinquennat de François Hollande, Cécile Duflot plaide pour une "voie nouvelle".

Au sortir de "l'odieux feuilleton" sur l'inscription de la déchéance de nationalité dans la Constitution, elle juge "plus essentiel, plus digne et plus conforme au sens de l'histoire de déclarer que notre République est désormais une République écologique qui se préoccupe de la préservation du vivant, de la nature et des droits des générations futures".

L'élue regrette "l'incroyable retard pris par notre pays en matière d'écologie".

"Alors, pardon de l'écrire, mais comment, au regard du gouffre entre les exigences environnementales de la période et l'immobilisme gouvernemental, ne pas désespérer de la triste politique menée par un président de la République que nous avons contribué à faire élire ? C'est un incroyable gâchis", accuse Cécile Duflot.

A ses yeux, "le cap choisi n'est pas le bon, fixé par des cartographes incapables de lire l'inédit du monde".

(Elizabeth Pineau)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le lundi 9 mai 2016 à 09:14

    Il vaudrait mieux qu'elle la boucle, ça nous ferait un peu moins d'air pollué.

  • sarestal le dimanche 8 mai 2016 à 13:48

    En fr, EELV est sous l 'emprise de gros(ses) rouges. ils comptent nous polluer combien de temps ?TILT.-GAME OVER.-

  • lsleleu le dimanche 8 mai 2016 à 13:11

    République écolo,de gauche non d'extrême gauche, bisounourse, englué dans le cannabis, ce n'est pas ce dont les Français rêvent.

  • sibile le dimanche 8 mai 2016 à 13:07

    et c'est en sinistrant le secteur du bâtiment qu'elle compte y arriver ?

  • phili646 le dimanche 8 mai 2016 à 11:23

    Duflot, combien de division ?

  • Behring le samedi 7 mai 2016 à 18:12

    Vive la République française,.. pardon, islamique,.. pardon écologique,.. attention, on est en plein "Staline le retour"

  • mipolod le samedi 7 mai 2016 à 17:57

    On devrait porter plainte contre les médias qui accordent de l'attention et des articles à cette personnalité non grata de la politique.

  • mipolod le samedi 7 mai 2016 à 17:55

    On devrait porter plainte conte les médias qui accorde encore de la place à cette personnalité non grata de la politique.