Cécile Duflot, le renard éjecté du poulailler EELV

le
2
Par des décisions solitaires et intempestives, Cécile Duflot a fait le vide autour d'elle. 
Par des décisions solitaires et intempestives, Cécile Duflot a fait le vide autour d'elle. 

"L'État, c'est moi" disait un célèbre roi de France. À en croire ses nombreux détracteurs, Cécile Duflot aurait pu dire de même : "EELV, c'est moi." Certes, ses proches justifient sa défaite dès le premier tour de la primaire par une volonté de liquider ceux qui ont participé de près ou de loin au gouvernement, ou évoquent une tradition bien ancrée chez les militants : voter pour le candidat qui a le moins de chances de gagner. Mais, selon ses contempteurs, elle paierait surtout sa "personnalité irritante", et sa manie de décider toute seule de ce qui est bon pour le parti, et plus généralement pour l'écologie.

C'est Daniel Cohn-Bendit qui résume le mieux cet état d'esprit : "Les écolos qui ont voté, 12 000 personnes, n'ont pas fait payer à Cécile Duflot, comme maintenant certains essaient de le dire, sa participation au gouvernement. Ils lui ont fait payer le moi, moi, moi : s'il y a un gouvernement, c'est moi évidemment qui décide, pour sortir du gouvernement, c'est moi Cécile Duflot qui décide, pour la circonscription, la meilleure c'est pour moi, c'est toujours pour moi. Donc, ils lui ont fait payer que, Europe Écologie, c'était elle et c'est la catastrophe politique, donc ils l'ont éjectée."

Pour comprendre le petit coup de théâtre qui a vu la star du parti se prendre une veste magistrale, rembobinons la cassette du quinquennat. Les incidents ou décisions intempestives de Duflot ne manquent pas....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • voeuxplu le vendredi 21 oct 2016 à 09:37

    Ah bravo les EELV ! Reléguer Mme Duflot hors la présidentielle est votre 1ère bonne décision ! Mme Duflot est de très mauvaise composition politique. Ministre, ses réformes ont provoqué un arrêt de la gestation des affaires immobilière (18mois) dont l'effet pervers fût la baisse du secteur du bâtiment avec 150.000 personnels mis au chômage faute de chantier ! Bref EELV avant de suggérer l'arrêt du nucléaire serait bien inspiré de comprendre l'impact pour la Nation !

  • bordo le jeudi 20 oct 2016 à 16:25

    Pôv Duflot, que va-t-elle bien pouvoir faire ? Etudier la reproduction des crapauds-buffles en milieu sub-aquatique ? C'est de l'écologie, non ?