Cécile Duflot interpellée à Paris par des mal logés

le
4
Cécile Duflot interpellée à Paris par des mal logés
Cécile Duflot interpellée à Paris par des mal logés

PARIS (Reuters) - Une centaine de mal-logés ont manifesté jeudi à l'arrivée de Cécile Duflot, ministre du Logement, à une réunion publique dans le XIe arrondissement de Paris, où elle est candidate aux législatives.

Le collectif des mal-logés en colère a justifié sa manifestation par le fait que "l'urgence du mal-logement n'attend pas" et "concerne des millions de personnes".

"Ce sont des mesures de relogement immédiates et massives qui doivent être prises, et pas seulement des mesurettes comme l'arrêt des expulsions pendant quelques semaines (...) ou un blocage des loyers dont les effets mettraient des années à se faire sentir", écrit-il dans un communiqué.

Selon plusieurs médias, Cécile Duflot a répondu: "Ca fait exactement une semaine" que le gouvernement est en place, alors "à moins d'être très fort, on ne peut pas tout changer en sept jours!"

La ministre écologiste a proposé aux familles de les recevoir au ministère "dans un cadre plus tranquille" pour "discuter cartes sur table", assurant "être déterminée" dans ses nouvelles fonctions.

Le collectif des mal-logés a assuré qu'il continuerait à manifester et à lutter en attendant "des résultats concrets".

Gérard Bon, édité par Jean-Philippe Lefief

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • anlupavi le vendredi 25 mai 2012 à 09:10

    La ministre écologiste a proposé aux familles de les recevoir au ministère ; info ,le ministere se delocalise au stade de france

  • 2445joye le jeudi 24 mai 2012 à 23:58

    "On ne peut pas tout changer en sept jours", surtout quand en plus on ne fait pas son boulot de ministre puisqu'on est candidate à un autre poste.

  • gde-lamb le jeudi 24 mai 2012 à 23:00

    Tout ça n'a pas un bon relent d'exemplarité, c'est le moins qu'on puisse dire. A moins que l'exemplarité n'ait pas la même signification pour tout le monde, ce qui encore possible !!!

  • M935678 le jeudi 24 mai 2012 à 22:25

    Madame Batho a libéré son logement social, sous la pression.Après 5 ans de logement social, en tant que député, j'ai du mal à croire leur honnête.