Cécile Duflot en vert et contre tous

le
0
Elle ne compte plus ses ennemis, jusqu'au sein de son parti, où elle va tenter de faire élire ce week-end la candidate de son choix pour diriger les Verts. Portrait d'une femme de pouvoir dont François Hollande a besoin.

Au congrès fédéral d'Europe Ecologie-Les Verts (EE-LV) qui se tient à Caen, le 30 novembre, Cécile Duflot est à la man½uvre. Elle, qui a dirigé le parti écologiste pendant six ans et qui a obtenu que l'actuel secrétaire national, Pascal Durand, ne se représente pas, veut obtenir la victoire de sa candidate: la vice-présidente du conseil régional d'Ile-de-France, Emmanuelle Cosse. Ancienne de la Fidl, le mouvement lycéen fondé par SOS Racisme, et ex-présidente d'Act Up, cette dernière garantira l'orthodoxie idéologique des Verts.

Les Verts? Ils sont de gauche, mais Manuel Valls n'est pas leur ami. Ils sont français, mais n'aiment pas les frontières. Ils vénèrent la nature, mais pas les agriculteurs. Ils sont laïcs, mais sévères avec ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant