Cécile Duflot découvre les contraintes du gouvernement

le
0
La ministre a abandonné ses fonctions de patronne des écologistes.

«La question méritait d'être posée.» Invitée dimanche soir du «Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro», Cécile Duflot, ex-secrétaire nationale d'Europe Écologie-Les Verts et ministre du Logement, a entouré son malaise d'une bonne dose de solidarité gouvernementale après le remplacement de Nicole Bricq par Delphine Batho comme ministre de l'Écologie. Alors même que la société Shell a été autorisée à démarrer une campagne de forages controversée au large de la Guyane, contrairement à ce que souhaitaient Nicole Bricq et Arnaud Montebourg. «Elle m'a dit qu'elle avait eu une promotion et je pense qu'elle l'a vécu comme tel», a pudiquement fait observer Duflot au sujet de sa collègue du gouvernement, nommée au Commerce extérieur.

«Personne ne peut douter du fait que l'intérêt du gouvernement soit de répondre aux intérêts généraux et non pas aux intérêts privés», a insisté la ministre du Logement. Et l'ex-secrétaire nationale des écologistes, qui a laissé s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant