Ce sont les nouveaux joyaux de la couronne

le
0
Ce sont les nouveaux joyaux de la couronne
Ce sont les nouveaux joyaux de la couronne

ILS FONT SOUFFLER un vent de fraîcheur sur un football anglais qui en avait bien besoin. Dele Alli, 20 ans, Harry Kane, 22 ans, Eric Dier, 22 ans, John Stones, 22 ans, Raheem Sterling, 21 ans, Ross Barkley, 22 ans, ainsi que le petit dernier de la pépinière Marcus Rashford, 18 ans, représentent la nouvelle génération dorée de l'Angleterre. Jamais un groupe de joueurs aussi jeunes n'avait entraîné autant de promesses, d'excitation et d'attentes. Avec un Wayne Rooney (capitaine aux 111 sélections) sur le déclin, ce sont eux les nouvelles stars de l'équipe aux Trois Lions. Leur talent est exceptionnel et ils sont en train d'exploser tous en même temps, même si ce n'est pas forcément au même rythme. La France est la seule nation à pouvoir rivaliser avec un tel vivier de talents. Tous ne sont pas prêts pour démarrer un Championnat d'Europe comme celui-ci -- très relevé avec pour la première fois 24 pays -- et seuls Alli et Kane sont certains de démarrer la rencontre ce soir contre la Russie à Marseille. Dier, Sterling, voire Stones pourraient être inclus mais tous les autres devraient aussi avoir un rôle à jouer à un moment donné de la compétition. « L'Angleterre a une chance exceptionnelle de posséder ces jeunes joueurs prêts à tout casser, analyse Robert Pires, champion du monde 1998, qui les voit chaque week-end en Premier League. Ils sont tellement talentueux, matures pour leur âge et ont de bonnes attitudes. Ils ont tout pour faire de très grandes carrières. » Les trois joueurs de Tottenham (Alli, Kane et Dier) ont connu une saison exceptionnelle en club et peuvent avoir le même impact sur l'équipe nationale. « On a travaillé très dur pour en arriver là et aujourd'hui on se sent prêts pour porter ce maillot. C'est un honneur pour nous. On ne ressent pas de pression particulière. On veut juste faire de notre mieux pour rendre notre pays fier », confie Harry ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant