« Ce record-là ne tiendra pas longtemps »

le
0
« Ce record-là ne tiendra pas longtemps »
« Ce record-là ne tiendra pas longtemps »

Si Mino Raiola, l'agent de Paul Pogba, a déclaré hier qu'il n'y avait encore « aucun deal » avec Manchester United, l'international français de 23 ans devrait devenir le footballeur le plus cher de l'histoire. Il devrait quitter la Juventus Turin pour 120 M€. Un montant qui ne surprend guère Christophe Lepetit, économiste au Centre de droit et d'économie du sport de Limoges (Haute-Vienne).

 

Le marché des transferts est-il devenu fou ?

CHRISTOPHE LEPETIT. Moralement, je peux comprendre qu'une telle somme puisse choquer. Mais ces montants sont en corrélation avec les revenus du foot européen et non pas financés par l'endettement comme auparavant. Grâce à ses droits télé, l'Angleterre possède des recettes solides et une énorme force de frappe. A titre d'exemple, le dernier de Premier League va toucher cette saison 140 M€, le PSG, champion de France, entre 40 et 45 M€. Le Real Madrid et Barcelone sont aussi capables d'investir de telles sommes, ainsi que le Bayern Munich.

 

Mais Paul Pogba vaut-il 120 M€ ?

Ce qui est surprenant, c'est qu'il s'agit d'un milieu défensif. Les records concernent plutôt des joueurs offensifs. Mais il est jeune, performant et international dans une sélection qui est dans le top 10 mondial. Il a aussi un très grand potentiel marketing. D'ailleurs, il va céder une partie de ses droits à son club. Manchester United est également en reconquête, avec une volonté de renouveler son effectif et un entraîneur qui a demandé des garanties. Dans ce contexte d'explosion des droits télé, conjugué au talent et à l'aura du joueur, ce montant n'a rien d'étonnant.

 

Jusqu'où ira cette inflation ?

Il n'y a pas de limite. Elle va se poursuivre. Comme c'est le cas depuis l'arrêt Bosman (NDLR : permettant aux clubs de compter dans leurs effectifs autant de ressortissants de l'Union Européenne qu'ils le souhaitent). Après 1995, les records étaient battus presque tous les ans. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant