Ce qui se cache derrière la cyberattaque massive qui a touché Internet

le , mis à jour à 12:28
1

A qui profite le crime ? La cyberattaque menée en plusieurs vagues a sérieusement perturbé le fonctionnement d'Internet vendredi aux Etats-Unis, privant des millions de personnes d'accès à de nombreux sites comme Twitter, Spotify, Amazon ou eBay mais aussi d'autres géants comme Reddit, Airbnb, Netflix et les sites de plusieurs médias (CNN, New York Times, Boston Globe, Financial Times, The Guardian...). Le département de la sécurité intérieure (DHS) et le FBI aux Etats-Unis ont immédiatement ouvert une enquête «sur toutes les causes potentielles.»  

 

Cette attaque de type « déni de service », qui consiste à saturer un service de connexion pour le rendre inaccessible, a été massive avec des millions d'adresses Internet qui se sont connectées au même moment. Selon les spécialistes, c'est l'une des plus grandes attaques jamais vues. Cette attaque a ciblé spécifiquement les services de Domain Name System (DNS) de la société Dyn.

 

Le DNS est une sorte d'aiguillage : lorsqu’un internaute tape un nom de domaine dans son navigateur, c’est ce serveur DNS qui l'oriente automatiquement vers le site désiré. Pour saturer ce DNS, les pirates ont eu recours à des objets connectés (webcams, enregistreurs numériques,...). Il y a plusieurs semaines, plusieurs centaines de milliers de ces objets ont été infectés par un code malveillant que personne n'a décelé. Au moment voulu, les pirates ont déclenché leur attaque, multipliant les demandes de connexions et saturant le réseau à l'est des Etats-Unis et au Texas avant de toucher l'ouest du pays.  

 

Massive DDoS cyberattack causes Internet outage in US, affecting major websites incl. Twitter; FBI, Dept. of Homeland Security investigating pic.twitter.com/ve0BETk9B7

— CCTVNEWS (@cctvnews) 22 octobre 2016

 

Un Etat derrière l'attaque ? 

Pour les observateurs, les pirates doivent disposer d'importants moyens. «C'est une attaque très élaborée. A ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • masson33 il y a un mois

    Article bourré de fautes d'orthographe !!! Il y a donc bien des journalistes analphabètes....!