Ce qui a changé chez Apple sans Steve Jobs

le
0
Un an après la mort de son fondateur, Apple reste fidèle à sa philosophie. Mais le groupe a opéré quelques discrètes transformations sous l'impulsion de son nouveau PDG, Tim Cook.
o Le versement de dividendes

Ce n'était plus arrivé depuis 1995, deux ans avant le retour de Steve Jobs aux commandes. En mars, Apple a annoncé qu'il distribuerait des dividendes à ses actionnaires: 45 milliards de dollars seront reversés en trois ans, soit 2,65 dollars par action et par trimestre. Le refus catégorique de Jobs de verser des dividendes pouvait être une position sage au début des années 2000, quand le groupe était convalescent. Il est devenu difficile à tenir lorsque la trésorerie de l'entreprise a flirté avec les 100 milliards de dollars. La décision de Tim Cook est hautement symbolique. Elle a signé un retour à la normale et fait passer Apple de l'adolescence à l'âge adulte. Aux États-Unis, il est courant pour une entreprise en croissance de ne pas distribuer de dividendes, mais Apple était une exception parmi les sociétés de cette taille.

o La visite médiatique en Chine

Apple a été vivement critiqué en raison des conditions de tr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant