Ce que va changer l'accord PS-Verts

le
1
VIDÉO - La fermeture de vingt-quatre réacteurs provoquerait une flambée des prix de l'électricité et des rejets de CO2.

C'est une véritable révolution industrielle étonnamment périlleuse qui pourrait intervenir en France au cours des prochaines années. En décidant - dans le cadre d'un accord avec les Verts - de faire chuter de 75 % à 50 % la part du nucléaire dans la production d'électricité d'ici à 2025, François Hollande, s'il est élu à la présidence de la République, modifiera radicalement le «mix» énergétique du pays.

«Un bouleversement sans précédent, sur le plan technique tout d'abord, avec la nécessité de développer d'autres sources de production, souligne d'emblée Stanley Nahon, directeur au sein du cabinet de conseil Booz & Company. Mais l'impact sera également considérable d'un point de vue écologique - avec l'impact sur les émissions de gaz à effet de serre -, d'un point de vue financier - avec les conséquences sur le prix de l'électricité - et enfin dans le domaine social, car c'est toute une filière professi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • vouscost le mercredi 16 nov 2011 à 16:46

    Grace aux bévues que multiplie le candidat PS , l'UMP a beaucoup de grains à moudre ; la sécurité énergétique de la France est primordiale , la chasse aux fraudeurs aussi ,la protection des biens et des personnes Itou , la baisse de la dette, une priorité ,la compétitivité des entreprises aligné sur le meilleur de l'EUROPE ( Allemagne) ,c'est majeur avec la baisse des dépenses publiques .