Ce que se sont dit Hervé Morin et Jean-Louis Borloo en tête-à-tête

le
0
Le président du Nouveau Centre et celui du Parti radical se sont vus pendant une heure et demie dans un restaurant parisien.

«Sous le pont Mirabeau coule la Seine, écrivait le poète. Vienne la nuit sonne l'heure, les jours s'en vont je demeure.» C'est au San Francisco, restaurant italien de la rue Mirabeau, à quelques pas du pont célébré par Apollinaire, que Jean-Louis Borloo et Hervé Morin se sont retrouvés hier à déjeuner. Entre le président du Parti radical et celui du Nouveau Centre, tous deux sortis du gouvernement ce week-end et tous deux prétendants au leadership de la famille centriste, la rencontre était indispensable. En tête-à-tête pendant un peu plus d'une heure et demie, ils ont pu aplanir leurs divergences.

«L'échange fut vraiment cordial. Ils ont bien parlé», fait savoir l'entourage de Morin. «C'était très chaleureux, très amical, et ils ont pu parler très librement de tout, et assez longuement», explique-t-on du côté Borloo. Chaleureux et fructueux, semble-t-il, puisque les deux hommes ont décidé qu'ils s'exprimeraient chacun devant les instances politiques du p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant