Ce que révèlent les dossiers des détenus de Guantanamo

le
0
Dans plus de 700 documents confidentiels sur les prisonniers détenus dans le centre depuis 2002 et diffusés par WikiLeaks, on apprend que des mineurs et un vieillard ont été emprisonnés à tort et qu'un important djihadiste a été relâché par erreur.

Plus de deux ans après la signature d'un décret présidentiel prévoyant la fermeture de Guantanamo «d'ici à un an», 172 personnes sont toujours détenues dans la plus secrète des prisons américaines. Plus de 700 fiches individuelles confidentielles rédigées par le départment d'État et transmises par le site WikiLeaks à plusieurs quotidiens internationaux donnent aujourd'hui quelques éléments sur le profil de ces prisonniers et ceux déjà libérés entre 2002 et 2009. Le gouvernement a d'ores et déjà déclaré qu'il regrettait la diffusion de ces fiches et que la position officielle avait pu évoluer pour certains détenus, sans donner plus de précisions.

Le New York Times publie l'essentiel des documents mis à sa disposition par WikiLeaks sur son site internet. En voici les principales révélations.

De nombreuses arrestations abusives...

Sur les 779 détenus de Guantanamo depuis 2002, au moins 150 y ont été envoyées sans raison valable ou sur la foi de dénonci

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant