Ce que propose vraiment la loi Macron

le
0
Emmanuel Macron tient beaucoup au volet investissement de son projet.
Emmanuel Macron tient beaucoup au volet investissement de son projet.

Le Premier ministre contre le premier secrétaire du PS. Un match classique sur un terrain chargé de symboles : le travail le dimanche. Sur France 2 dimanche soir, Manuel Valls a indiqué que le projet de loi Macron comprendrait 12 dimanches travaillés au lieu de 5. Interrogé par Le Point lundi matin, Jean-Christophe Cambadélis refuse ce chiffre qu'il considère comme trop élevé : "Je maintiens la nécessité de le réduire."

Emmanuel Macron, l'auteur du projet de texte qui sera présenté en conseil des ministres le 10 décembre, travaille quant à lui sur les compensations. "Sur le nombre de dimanches ouverts, je suis ouvert au débat", indique le ministre de l'Économie, qui rappelle que les zones concernées seront restreintes à quelques places très touristiques comme le boulevard Haussmann ou le BHV à Paris, les grandes gares parisiennes, le Mont-Saint-Michel ou encore la promenade des Anglais à Nice. L'essentiel pour Macron n'est pas de transférer de l'activité de la semaine au dimanche, ce qui n'aurait aucun intérêt économique, mais bien d'accroître l'activité économique en captant les dépenses des touristes tentés de délier leur bourse à Londres quand les magasins sont fermés à Paris.

Macron mise sur les mesures favorisant l'investissement

Par ailleurs, le projet de loi Macron sera élagué d'un certain nombre de sujets qui obscurcissent son sens général. Ont donc été éliminés du projet de texte les articles concernant la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant