Ce que pensent les français du bois énergie

le
0
Ce que pensent les français du bois énergie
Ce que pensent les français du bois énergie

Les énergies renouvelables connaissent un essor sans précédent. Elles permettent d'allier confort, respect de l'environnement et économies. Par énergies renouvelables (appelées « ENR » pour les intimes) on entend photovoltaïque, éolien, chauffage au bois ou biomasse, géothermie? Mais est-ce bien clair pour les Français?

Lorsqu'on leur pose la question  « qu'entendez-vous par énergies renouvelables ? » c'est de loin le photovoltaïque et l'éolien qui viennent rapidement à l'esprit (dans 78 et 76% des cas contre 19% pour le bois selon l'Etude Ipsos SER 01/2013).

Et bien, sur le terrain, le constat est tout autre : le poids du photovoltaïque et de l'éolien est encore mineur dans le parc énergétique français. Le bois énergie (biomasse) représente à lui seul près de 50% des énergies renouvelables consommées en France. Vient ensuite l'énergie hydraulique. Mais pourquoi parle-t-on si peu de la biomasse ? Serait-elle une source d'énergie désuète ?

Détrompez-vous ! Une étude IFOP de janvier dernier montre clairement le potentiel de cette filière. Parmi les interrogés, 79% font confiance au bois énergie et comparativement 68% aux panneaux solaires. De plus on note que 35% des résidences principales équipées en ENR  comptent un appareil de chauffage au bois en leur sein (soit 7.2 millions de foyers selon l'Ademe) contre 18% avec le solaire (pour le moment en tout cas).

En France, les forêts recouvrent 27% du territoire et leur surface s'accroît à grande vitesse. Le fait de consommer du bois permet à la fois de créer de l'emploi local, de financer la croissance des forêts, de limiter le changement climatique et d'être indépendant énergétiquement. Mais surtout, le bois énergie est actuellement 2 à 4 fois moins cher que l'électricité ou le gaz. C'est ce qui explique que 480 000 appareils de chauffage au bois soient achetés chaque année (ici des conseils d'achat à ce sujet). A titre de comparaison 90 000 pompes à chaleur (entre 70 000 et 110 000 en 2009 et 2010) et  90 000 kits solaires (chiffres de  2010) sont commercialisés annuellement.

Néanmoins, comme toute énergie, la biomasse n'est pas parfaite (seules les réductions de consommation le sont).  Si le rendement des appareils de chauffage au bois est passé de près de 50% à plus de 70% voire 85% en quelques années, il faut rester vigilant avec les fumées produites car elles nuisent à la qualité de l'air. Certes les émissions  de monoxyde de carbone ont été divisées par 8 et les émissions de particules fines ont  été divisées par 10 (entre un foyer fermé antérieur à 2000 et un  appareil 5 étoiles Flamme Verte). Mais de nouveaux efforts devront être fait :

- soit pour renouveler le parc des appareils installés (30% sont récents mais 50% ont plus de 10 ans)

- soit en améliorant les performances des appareils actuels (ce qui passe par l'utilisation de combustibles de qualité ? bien secs à des prix attractifs-  et une bonne installation  - un moyen d'expliquer l'éco conditionnalité qui suppose que les installateurs soient qualifiés "RGE" mais c'est une autre histoire).

La filière dispose donc d'un fort potentiel de croissance et les Français ont confiance en cette énergie. Du coup 37% d'entre eux souhaitent s'équiper d'ici à 2 ans. Avec ces nombreux avantages et en luttant contre ses quelques imperfections, cette énergie saura offrir un confort de vie et diminuer les factures énergétiques, on l'espère pour un bon moment.

Lire la suite

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant