Ce que Merkel attend de Hollande

le
0
Tout en se défendant de donner des conseils trop « bruyants », les Allemands souhaitent que les socialistes français desserrent le carcan étatiste et libèrent les forces d'une croissance viable. En s'inspirant, pourquoi pas, de la réussite germanique. La chancelière, quant à elle, n'a pas attendu pour se rapprocher du Britannique Cameron?

De notre correspondant à Bruxelles

François Hollande va-t-il laisser passer sa seconde chance? L'Allemagne, créancière de l'euro, a accepté de retarder à 2016 l'échéance budgétaire de Bercy, un déficit public ramené en dessous de 3 %. De fait, la Chancellerie met de l'eau dans son vin et ferme provisoirement les yeux sur l'intraitable dérapage français. Mais ce qui est perçu à Paris comme une reconnaissance de l'effort accompli s'analyse plutôt à Berlin comme un dernier délai. Angela Merkel attend en retour que la France se réforme en profondeur et à grande vitesse. Et les Allemands s'exaspèrent de la timidité...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant