Ce que le choix de six cardinaux non Italiens par Benoît XVI peut changer

le
0
Depuis presque un siècle, les prélats italiens ont toujours pesé massivement sur les destinées de l'Église. Le s nouveaux cardinaux venus d'Amérique, d'Afrique et d'Asie vont-ils changer l'Église ?

Du jamais vu à Rome depuis 85 ans: Benoît XVI créé samedi six nouveaux cardinaux en ayant volontairement écarté les Italiens. Et même des Européens! Puisque son ami Mgr Gerhard Ludwig Müller qu'il a nommé en juillet dernier, au poste le plus important de l'Église catholique après le Pape - Préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi, (c'est-à-dire gardien de l'interprétation catholique du christianisme) - n'a pas été retenu. Il était pourtant le premier à pouvoir légitimement prétendre à la «pourpre cardinalice» en référence à l'habit rouge que revêtent les cardinaux pour marquer le don de leur vie jusqu'au martyr.

Cette décision personnelle du Pape a surpris dans l'Église catholique quand il a annoncé cette nouvelle promotion, le 24 octobre dernier,...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant