Ce que l'affaire Boutobba dit de l'OM

le
0
Ce que l'affaire Boutobba dit de l'OM
Ce que l'affaire Boutobba dit de l'OM

Champion d'Europe U17, Bilal Boutobba, lancé en L1 par Bielsa la saison dernière, ne devrait pas signer son premier contrat pro à l'OM. De quoi faire ressortir bien des fantômes du placard marseillais.

Ces derniers jours, Bilal Boutobba s'était découvert une passion : répondre au question qu'on pouvait lui poser sur Periscope. Il est probable que le jeune pensionnaire du centre de formation de l'OM calme le jeu désormais. Il n'a pourtant pas commis de boulette à la Serge Aurier. Il a beau ne pas être majeur, il a bien compris comment ses propos les plus anodins pouvaient être amplifiés, surtout dans une ville comme Marseille. Mais sa situation conflictuelle dans son club de cœur fait que la moindre de ses apparitions risque de soulever un peu trop de passion. C'est qu'il n'a beau avoir joué que 28 minutes avec les pros, Boutobba est un des sujets de conversations préférés des supporters de l'OM. Il faut dire qu'il y a tous les mots-clés nécessaires dans son histoire : pépite, pur marseillais, argent, Marcelo Bielsa, entourage, et bien évidemment gestion du clan Labrune.

Bielsa aimait son efficacité devant le but


Bilal Boutobba débute à l'OM en décembre 2014 à Monaco. Ce jour-là, l'équipe de Marcelo Bielsa envoie un sacré jeu mais se heurte au béton de Jardim. Pour la fin de match, l'Argentin fait rentrer un élément du centre, de 16 ans et quelques mois, qui flotte dans son maillot de pro. Il arrache alors le record de précocité du club. Pour les fous de l'OM, ce n'est pas vraiment une surprise. Dans le célèbre "Objectif Match", émission en immersion dans la semaine de l'OM rendue célèbre avec les discours d' "El Loco" sur le site du club, le petit gamin du centre était déjà présenté par le natif de Rosario comme un milieu offensif gauche à l'efficacité redoutable devant le but. Boutobba a alors même commencé à jouer avec la réserve, qui se place alors rapidement en tête de son groupe en CFA2. Mais l'histoire s'arrête presque une fois qu'il foule la pelouse de Louis II. Boutobba fera deux autres apparitions en Ligue 1 avec Bielsa. Depuis, le Marseillais a quand même brillé avec les sélections de jeune frappées du coq : champion d'Europe U17 en étant meilleur passeur, éliminé au Mondial U17 en 8e. Mais avec le maillot blanc, plus rien : il est même remplaçant en CFA. Enième jeune qui s'est cru arrivé une fois passé sur Canal ? Talent incapable de progresser sans un Marcelo Bielsa qui le harcèle au quotidien ? Boutobba est tout simplement dans une négociation de contrat qui pollue une carrière qui n'a même pas commencé…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant