Ce que dit la science des guérisseurs

le
0
Entre défiance et collaboration, les médecins entretiennent des relations ambiguës avec les guérisseurs.

Prenant le contre-pied d'un certain engouement populaire, la médecine garde ses distances avec les guérisseurs. Elle entretient avec eux une relation ambiguë, mélange de défiance et de collaboration. Officiellement, les deux pratiques s'opposent. L'une, savante, apprise dans les écoles, est en constante évolution. L'autre, empirique, est transmise par les anciens et exercée selon les dons de chacun, mais reste immuable à travers les époques. Les deux approches ont toujours cohabité, et ce depuis l'Antiquité, à couteaux plus ou moins tirés. Aujourd'hui, le regard des médecins se fait plus distant et circonstancié, depuis que s'impose une médecine moderne, rationnelle et surtout de plus en plus efficace. De nos jours, les guérisseurs, magnétiseurs et autres «rebouteux» sont non seulement ignorés des instances officielles et dépourvus de statut, mais aussi pas...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant