Ce que coûte vraiment le bois pour chauffer

le
17
Paul Maguire/shutterstock.com
Paul Maguire/shutterstock.com

(Relaxnews) - Le bois énergie, enjeu du Grenelle de l'environnement, représente près de 50% des énergies renouvelables consommées en France. Mais son prix reste difficile à évaluer. La plateforme allobois.com a publié lundi 30 septembre un premier baromètre.

Pouvoir d'achat en berne et hausse du prix des énergies fossiles obligent, les Français sont de plus en plus regardant sur le coût de leur chauffage. Or, bien que le bois énergie soit réputé écologique et économique, ils ont du mal à s'y retrouver face à un marché très dispersé et opaque. C'est la raison pour laquelle, allobois.com spécialisée dans la vente en ligne, a décidé de publier lundi 30 septembre un premier baromètre sur le prix de ce matériau.

Des prix à moduler

En 2012, ce dernier a constaté en 2012 qu'en moyenne la stère de bûches des tailles les plus répandues - 33 et 50 cm conditionnés en vrac ou en palette - coûte 65 euros. La palette d'une tonne de granulés s'achète 285 euros, et celle de briquettes de bois densifié 338 euros. Ces tarifs sont à moduler selon différents critères comme la taille et le conditionnement pour les bûches, les distances de livraison, ou le taux d'humidité du bois qui dépend de son temps de séchage.

Neuf millions de foyers au bois en 2020

Autre constat : si la hausse du prix du bois énergie progresse de +4,9% entre 2008 et 2012, celle de l'inflation sur la même période est de 5,8%. D'après allobois.com, cette source d'énergie est quatre fois moins coûteuse que l'électricité ou le propane et trois fois moins onéreuse que le fioul domestique.

Aujourd'hui, près de six millions de foyers sont équipés d'appareils de chauffage au bois. Ils devraient être neuf millions en 2020. Le Grenelle de l'environnement a fixé au bois énergie dit biomasse de réaliser 42% de l'effort exigé pour permettre à la France d'atteindre 23% d'énergies renouvelables dans sa consommation énergétique d'ici 2020.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • DADA40 le lundi 14 oct 2013 à 20:19

    J'utilise ma cheminée pour brûler tout le bois mort de mes arbres mais je suis conscient que ce n'est pas si "correct".

  • DADA40 le lundi 14 oct 2013 à 20:17

    Le chauffage au bois est anti-écologique. Le bois de chauffage très sec contient au minimum 18% d'eau et plus généralement 25%. Il faut faire évaporer cette eau en la faisant bouillir ce qui abaisse fortement le rendement réel. Il faudrait disposer de poëles à bois à condensation comme pour le fuel et le gaz, mais nous n'y sommes pas encore.

  • faivreje le vendredi 11 oct 2013 à 14:28

    le co2 émis par la combustion du bois est utilisé pour que les nouveaux arbres se développent (cyvle du carbonne).certe ce n'est pas parfait mais toujours mieux que les énergies fossiles qui elles ne s'inscrivent pas dans un cycle de production / consommation / destruction / déchet / renouvellement / production ... etc;

  • yves288 le jeudi 10 oct 2013 à 17:11

    oui mais le chauffage au bois est la principale source de particules fines cancérigènes loin devant le diesel, sauf à disposer de systèmes de filtration hors de portée d'un particulier

  • titide le jeudi 10 oct 2013 à 10:35

    il faut donner plus de credit d'impot pour tous les appareils de chauffage au bois car c'est une énergie nationale qui n'appauvrit pas le pays.Le gouvernement qui bien entendu ne se chauffe pas au bois et qui n'y connais RIEN à réduit considérablement le crédit d'impot sur les chaudières à bois.alors qu'une chaudière à bois économise en moyenne 2000 litres de fioul par an.en plus çà entretien les forets.

  • grinchu1 le vendredi 4 oct 2013 à 16:55

    LE stère...

  • troalic le mardi 1 oct 2013 à 11:54

    Isolez vos maisons à la laine de bois d'abord...

  • s.thual le mardi 1 oct 2013 à 11:32

    dans des chaufferies concues pour ,,le bois est interessant et gratuit pour certains volontaires au ramassage et recup,,mais attention imaginez paris chauffe au bois un max en hiver,,,plus personne ne sort !idem dans certaines villes ou villages selon la configuration et l vents le voisinage est asphyxié

  • -pikachu le mardi 1 oct 2013 à 10:39

    PAs du tout, l'arbre est coupé certe, mais les autres arbres a coté en profite pour croitre davantage..(d'un Gland sort un Chene).Une foret n'est pas un seul arbre...Et puis je le repete le CO2 rejeté dans l'atmosphere lorsqu'il brule est identique a celui absorbée pour la croissance de l'arbre donc cela est compensé mathématiquementQuand aux energies fossiles, le co2 absorbées par ces "fossiles" est rejeté sans compensation, a moins de planter des millions d'arbres pour compenser.

  • faites_c le mardi 1 oct 2013 à 10:26

    Pichaku, arrête de répéter des c.o.n.n.e.r.i.e.s que l'ADEME a généré"! D'après toi, le pétrole et le charbon, ce sont des générations spontanées? Si le personnel de l'ADEME est aussi borné, c'est bien qu'il faut trouver une justification à l'utilisation de la biomasse comme combustible qui pollue 2 fois plus que les combustibles fossiles!Le charbon et le pétrole sont aussi issus de la biomasse mais ont "fermenté" quelques millier si ce n'est millions d'années!