Ce qu'il va se passer en quarts de l'Euro

le
0
Ce qu'il va se passer en quarts de l'Euro
Ce qu'il va se passer en quarts de l'Euro

Cette fois, c'est la bonne. Les choses sérieuses commencent réellement avec ces quarts de finale. Et au risque de gâcher la surprise, voici comment les choses vont se dérouler.

Pologne - Portugal


En ces temps de ravalement de façade européen, l'affiche fait l'objet d'un dossier sur les travailleurs détachés : Ouvriers portugais ou polonais, qui choisir ? dans BTP Mag. "Nous avons un plan", affirme coach Santos à La Maison France 5. La titularisation de Ricardo Carvalho est une première piste. Dès la 6e minute, ce dernier blesse Lewandowski au cours des travaux de terrassement. S'ensuit une baston au cours de laquelle Pepe évite le carton rouge contrairement à Krychowiak. Les deux équipes jouent à 10 sauf que les Slaves n'ont plus de murs porteurs. Guerreiro se charge du gros œuvre, Moutinho de la charpente et Ronaldo coule la dalle. La construction reste sommaire et il faut attendre l'entrée de Quaresma pour assister à du football azulejos. En face, les plombiers polonais prennent l'eau jusqu'à s'incliner sur un raid tout en puissance de Renato Sanches. Encore muet, CR7 quitte le chantier en faisant la gueule malgré la qualification.

Pays de Galles - Belgique


Eden Hazard contre Gareth Bale : un vrai match dans le match. Entre le virevoltant belge et le chignonné gallois, la guerre des courses fait rage. Au bout de 30 minutes, les deux hommes comptent près de 17 kilomètres parcourus à pleine vitesse. Impressionnant. Reste que les défenses des deux équipes sont bien en place. Et que les attaquants peinent. Vokes s'empale sur Alderweireld, tandis que Lukaku tente de se faire point d'appui de l'équipe. Conférence de presse improvisée de Wilmots à la mi-temps : "Ecoutez, je sais que vous les journalistes avez tendance à ne pas nous faire confiance. Mais la confiance, je ne l'ai qu'en moi même, et les puissances supérieures. Alors arrêtez de me beurrer la tartine". Il faut croire que le discours est entendu jusqu'au vestiaire. De retour sur la pelouse, la Belgique fait exploser l'arrière garde galloise et en colle trois dans le buffet des Dragons (doublé d'Hazard et but de Batshuayi une minute après son entrée). Les Diables s'apprêtent à se farcir les Portugais, tandis que les supporters…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant