Ce qu'il se serait passé à l'OM avec une année de Franck Passi

le
0
Ce qu'il se serait passé à l'OM avec une année de Franck Passi
Ce qu'il se serait passé à l'OM avec une année de Franck Passi

L'Espagnol Michel devrait être le nouvel entraîneur de l'OM. Avec Franck Passi dans son staff. C'est dommage, on aurait peut-être plus rigolé avec Passi entraîneur principal. Voici ce qu'aurait donné sa saison.

23 août : Victoire contre Troyes

Dans un match à l'atmosphère très particulière au Vélodrome, l'OM s'impose contre Troyes, 1-0. Une rencontre soporifique, mais qui rapporte trois points avec un penalty transformé par Lucas Ocampos en seconde période. Sur le plateau du Canal Football Club, tous les intervenants prennent la parole pour dire qu'ils se sont ennuyés. Désireux d'assurer le service après-vente, et conscient que les critiques des dernières semaines vont sûrement leur revenir dans la tête, Pierre Ménès tente un débordement : "L'année dernière, face à une équipe joueuse comme les Troyens, Lorient, le Marseille de Marcelo Bielsa en a pris 5 à domicile, alors il faut savoir un peu ce que l'on veut." Visiblement, lui, il a choisi. Après la rencontre, Vincent Labrune se déclare satisfait de la réaction des joueurs et lâche : "Je n'ai pas abandonné l'idée de faire venir un entraîneur capable de sublimer l'effectif, mais aussi Franck Passi, qui pourrait définitivement parfaire son bagage en tant qu'adjoint." Problème, c'est non pour quasiment tous les entraîneurs en i (Ancelotti, Mazzari, Prandelli, Donadoni, Spalletti...), il ne reste plus que Ravanelli et Antonetti de dispo.

1er septembre : Fin du mercato

Accaparé par la fin du mercato et la perspective de vendre les derniers éléments de l'équipe type de l'an dernier toujours au club, Vincent Labrune a un peu mis de côté le dossier du futur entraîneur. En fait, il se retrouve prisonnier de sa déclaration initiale, où il assure vouloir un coach étranger, question de philosophie. Alors que la trêve internationale arrive, il regarde donc attentivement les deux seuls CV qui restent sur son bureau : celui de Lazlo Bölöni et celui de Mécha Baždarević. Il décide finalement de garder Franck Passi avec une communication en deux étapes. Tout d'abord, le "board" de l'OM publie un communiqué sur le site du club. Extrait : "Afin de permettre à l'Olympique de Marseille de vivre une saison à la hauteur des espérances des supporters, la motivation première de Madame Margarita Louis-Dreyfus, la direction du club a étudié jusqu'au dernier moment la possibilité de faire venir de grands techniciens étrangers, passés par des sélections et des clubs prestigieux à travers le monde. Mais parce que le championnat a déjà débuté et que les échéances de l'Olympique de…

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant