Ce qu'il s'est passé cette semaine, mis à part les « Panama papers »

le
0
Prostitution, « loi travail », Nuit debout, Notre-Dame-des-Landes... Les informations principales de la semaine en dehors du scandale de l'évasion fiscale.
Prostitution, « loi travail », Nuit debout, Notre-Dame-des-Landes... Les informations principales de la semaine en dehors du scandale de l'évasion fiscale.

Prostitution, « loi travail », Nuit debout, Notre-Dame-des-Landes… Voici les principales informations de cette semaine dominée par l’évasion fiscale, les paradis fiscaux et les entreprises offshore.

Vous avez probablement (beaucoup) entendu parler des révélations des « Panama papers » et de leurs conséquences. Voici un récapitulatif des autres informations qui ont marqué cette semaine.

Prostitution : la pénalisation des clients adoptée

Après deux ans et demi de vifs débats, le Parlement a définitivement adopté mercredi la proposition de loi pénalisant les clients des prostituées. L’achat d’actes sexuels sera désormais sanctionné par une contravention de 1 500 euros (jusqu’à 3 500 euros en cas de récidive). La France est le cinquième pays en Europe à pénaliser les clients après la Suède, la Norvège, l’Islande et le Royaume-Uni.

Moins de manifestations pour la journée de mobilisation contre la « loi travail »

Mardi 5 avril, les manifestants sont de nouveau descendus dans la rue à l’appel des organisations étudiantes et lycéennes et des syndicats pour dénoncer le projet de « loi travail » défendu par la ministre Myriam El Kohmri. Cette 5e journée de mobilisation a rencontré un peu moins de succès que les précédentes (23 800 manifestants en France selon le ministère de l’intérieur, contre 69 000 le 17 mars, 43 000 le 24 mars). De nouvelles manifestations sont prévues samedi 9 avril, avant une « journée de grève interprofessionnelle et de manifestations » le 28 avril.

A l’Assemblée nationale, le projet de loi a été examiné cette semaine par la commission des affaires économiques puis la commission des affaires sociales. Les députés ont commencé à retoucher certaine...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant