Ce qu'il faut savoir sur les Fidji

le
0
Ce qu'il faut savoir sur les Fidji
Ce qu'il faut savoir sur les Fidji

Si le tournoi olympique met tout le monde d'accord en matière d'intérêt, il y a tout de même quelques détails qui valent le détour. Les Fidji, le petit poucet, en font partie. Pour leur deuxième match de la compétition, présentation.

Des scores de rugby


Même si par le passé, les Fidji ont parfois montré le bout de leur nez sur la scène internationale, ce n'est clairement pas une nation de foot. Ce n'est un secret pour personne, l'île vit plutôt au rythme du ballon ovale, et surtout du rugby à sept. Ils devraient d'ailleurs aller chercher l'or au cours du tournoi olympique. Quoi qu'il en soit, concernant le foot, une autre chose est sûre : avec les Fidji, il va y avoir du but. La preuve lors de leur premier match face à la Corée du Sud. Tout s'est bien passé pendant une heure, même s'ils étaient menés 1-0. Et puis, tout s'est déréglé à la 62e. Trois buts en trois minutes pour les Asiatiques. Et même quatre autres dans les vingt dernières minutes. Résultat final : 8-0. Et en bon pays de rugby faisant partie de la zone Océanie, ce n'est pas la première fois qu'un de leur match donne lieu à un score de rugby. En 2007, ils avaient enfoncé les Tuvalu 16-0. En 2011, idem contre les Kiribati, 9-0. Et puis l'année dernière, ils ont rencontré la pire sélection du monde, la Micronésie, pour un résultat final de 38-0. Bref, les Fidji ne laissent que peu de place à l'ennui.

Youtube

"Dieu" comme sélectionneur


Il n'a pas franchement marqué la Ligue 1, et pourtant Frank Farina a passé trois ans en France, de 92 à 94 à Strasbourg et de 94 à 95 à Lille. Un attaquant australien qui s'est également essayé en Belgique à Bruges, avec plus ou moins de succès, en Italie à Bari et en Angleterre à Notts County, sans jamais vraiment percer. Non, il a surtout marqué l'histoire footballistique de l'île aux kangourous. Il devient…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com