Ce qu'il faut savoir des adversaires de Bordeaux et Saint-Étienne

le
0
Ce qu'il faut savoir des adversaires de Bordeaux et Saint-Étienne
Ce qu'il faut savoir des adversaires de Bordeaux et Saint-Étienne

Les Girondins et l'ASSE font aujourd'hui leur entrée en Ligue Europa, au stade du 3e tour préliminaire – l'avant-dernier avant la phase de poules – respectivement face aux Chypriotes de Larnaca et aux Roumains de Târgu Mureș. À quoi faut-il s'attendre ?

AEK Larnaca : Chypriotes à la mode espagnole pour Bordeaux


Du football chypriote, on connaît l'APOEL, Anorthosis, l'Omonia, l'Apollon et l'AEL Limassol. L'AEK Larnaca, franchement, ça n'évoque pas grand-chose. Normal : ce club n'a pas tellement plus de 20 ans d'âge et n'a jamais remporté le championnat dans sa configuration actuelle, après une fusion opérée en 1994. Son seul trophée ? Une coupe nationale remportée en 2004. La saison dernière est la meilleure de sa jeune histoire avec une deuxième place en championnat, juste derrière l'APOEL Nicosie. Un beau classement qui permet à l'AEK Larnaca d'entamer aujourd'hui face à Bordeaux sa quatrième campagne européenne. La précédente, lors de la saison 2011/2012, avait été belle avec trois tours préliminaires passés en Ligue Europa pour se hisser jusqu'à la phase de groupes et une élimination loin d'être honteuse face à des adversaires bien plus expérimentés : Schalke 04, le Steaua Bucarest et le Maccabi Haïfa. La grande particularité de ces canaris chypriotes est de posséder actuellement neuf Espagnols dans l'effectif, ainsi qu'un staff quasi exclusivement ibérique mené par l'entraîneur dano-espagnol Thomas Christiansen, éphémère international au sein de la Roja en 1993. Figurent aussi deux Polonais, un Portugais, un Roumain, un Brésilien, un Monténégrin et le Franco-Chypriote Vincent Laban, une des recrues de l'intersaison. L'ensemble n'a pas de quoi faire flipper les Girondins, mais ces derniers doivent tout de même se méfier de cet adversaire expérimenté, avec notamment ces Espagnols trentenaires pour la plupart, qui ont connu la Liga et qui doivent encore certainement avoir de beaux restes

Târgu Mureș : des Roumains dans la tourmente pour Saint-Étienne


L'adversaire de Saint-Étienne est encore plus méconnu. Également vice-champion en titre, Târgu Mureș a déjà remporté un trophée en ce début de saison : la Supercoupe de Roumanie en dominant une nouvelle fois le champion Steaua, déjà battu par deux fois en championnat la saison dernière, ce qui n'avait pas empêché l'ogre de Bucarest de terminer champion. Curieux club que cet ASA Târgu Mureș, fondé seulement en 2008 et qui n'a adopté ce nom qu'en 2013. La ville de naissance de László Bölöni, située au centre du pays, avait tout de même un précédent club pro entre 1964 et 2005, dont le titre de gloire était d'avoir été vice-champion de…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant