Ce qu'il faut retenir du tirage au sort de la CAN 2015

le
0
Ce qu'il faut retenir du tirage au sort de la CAN 2015
Ce qu'il faut retenir du tirage au sort de la CAN 2015

La 30ème grande fête du continent africain, qui se déroulera du 17 janvier au 8 février prochains, a livré son plan de table. Au menu, de gros chocs dans le groupe C, estampillé "groupe de la mort", mais aussi dans le groupe D, avec notamment deux pachydermes. Le groupe B est un peu moins relevé mais tout aussi homogène, tout comme le groupe A, qui constitue néanmoins la poule la plus faible de ce tournoi. Bon appétit!Groupe A: Le groupe du Golfe de Guinée (Guinée-Equatoriale, Burkina Faso, Gabon, Congo-Brazzaville)

Le match d'ouverture de cette 30ème Coupe d'Afrique des Nations opposera le 17 janvier prochain le Nzalang aux Diables Rouges. C'est Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, le président de la république équato-guinéenne, qui s'est levé et est allé tirer en personne la première boule du tirage au sort. Le Congo-Brazza qui retrouve la CAN après une quinzaine d'années d'absence, avec à sa tête un Claude Le Roy plus affûté que jamais (8ème CAN pour lui), grisé par une qualification aux dépens du tenant du titre nigérian. Cette poule A compte également les Etalons burkinabés, finalistes de la dernière édition et qui arrivent avec les meilleurs intentions (Jonathan Pitroipa a fini meilleur buteur des éliminatoires avec six buts) sans oublier le Gabon, qui sera porté par Pierre-Emerick Aubameyang, Bruno Ecuele-Manga ou encore Frédéric Bulot. Et peut-être que d'ici-là, Mario Lemina se sera transformé en Panthère.


Groupe B: Le groupe des underdogs revanchards (Zambie, Tunisie, Cap-Vert, Congo RDC)

Vainqueurs en 2012, les Chipolopolos ne sont plus que l'ombre d'eux-mêmes depuis le départ d'Hervé Renard. Après une CAN 2013 désastreuse (éliminée au premier tour), la Zambie des Rainford Kalaba (TP Mazembe) et Stoppila Sunzu (FC Sochaux) voudra à tout prix se reprendre. De son côté, le Cap-Vert arrive également avec un esprit de revanche: éliminés des qualifications à la Coupe du monde 2014 par une Tunisie qui sait manier l'art du fax et du recours comme personne, les Requins Bleus chercheront à tout prix à déchiqueter les Aigles de Carthage. Mais attention, car un Aigle, ça vole haut, et cet oiseau-là, qui a pour maître le Belge Georges Leekens, a survolé son groupe de qualifs en ne concédant que deux matchs nuls. Enfin la République Démocratique du Congo de Youssouf Mulumbu (WBA) et son nouveau joueur-frisson Yannick Bolasie (Crystal Palace) aura également son mot à dire, en témoigne sa jolie place de meilleur troisième lors des qualifications.

Trésor Mputu









Groupe A: Le groupe du Golfe de Guinée (Guinée-Equatoriale, Burkina Faso, Gabon, Congo-Brazzaville)

Le match d'ouverture de cette 30ème Coupe d'Afrique des Nations opposera le 17 janvier prochain le Nzalang aux Diables Rouges. C'est Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, le président de la république équato-guinéenne, qui s'est levé et est allé tirer en personne la première boule du tirage au sort. Le Congo-Brazza qui retrouve la CAN après une quinzaine d'années d'absence, avec à sa tête un Claude Le Roy plus affûté que jamais (8ème CAN pour lui), grisé par une qualification aux dépens du tenant du titre nigérian. Cette poule A compte également les Etalons burkinabés, finalistes de la dernière édition et qui arrivent avec les meilleurs intentions (Jonathan Pitroipa a fini meilleur buteur des éliminatoires avec six buts) sans oublier le Gabon, qui sera porté par Pierre-Emerick Aubameyang, Bruno Ecuele-Manga ou encore Frédéric Bulot. Et peut-être que d'ici-là, Mario Lemina se sera transformé en Panthère.


Groupe B: Le groupe des underdogs revanchards (Zambie, Tunisie, Cap-Vert, Congo RDC)

Vainqueurs en 2012, les Chipolopolos ne sont plus que l'ombre d'eux-mêmes depuis le départ d'Hervé Renard. Après une CAN 2013 désastreuse (éliminée au premier tour), la Zambie des Rainford Kalaba (TP Mazembe) et Stoppila Sunzu (FC Sochaux) voudra à tout prix se reprendre. De son côté, le Cap-Vert arrive également avec un esprit de revanche: éliminés des qualifications à la Coupe du monde 2014 par une Tunisie qui sait manier l'art du fax et du recours comme personne, les Requins Bleus chercheront à tout prix à déchiqueter les Aigles de Carthage. Mais attention, car un Aigle, ça vole haut, et cet oiseau-là, qui a pour maître le Belge Georges Leekens, a survolé son groupe de qualifs en ne concédant que deux matchs nuls. Enfin la République Démocratique du Congo de Youssouf Mulumbu (WBA) et son nouveau joueur-frisson Yannick Bolasie (Crystal Palace) aura également son mot à dire, en témoigne sa jolie place de meilleur troisième lors des qualifications.

Trésor Mputu









...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant