Ce qu'il faut retenir du salon de Las Vegas

le
0
Ce qu'il faut retenir du salon de Las Vegas
Ce qu'il faut retenir du salon de Las Vegas

(AFP) - Le salon d'électronique grand public de Las Vegas, International CES, a refermé ses portes vendredi.Voici 10 tendances à retenir de cette édition 2015:

Une télévision ultra-haute définition

Des écrans géants, incurvés pour une vision panoramique, et surtout toujours plus haute définition avec en particulier une poussée du format "4K", de qualité quatre fois supérieure à la HD actuelle: les groupes d'électronique ont sorti les grands moyens pour convaincre les consommateurs de changer leurs téléviseurs.

Des voitures sans conducteur

Les grands constructeurs automobiles ont amené à Las Vegas des véhicules hyper-connectés, et n'ayant pour certains même plus besoin d'un conducteur.

Mention spéciale pour l'allemand Daimler et son prototype futuriste très poussé, totalement autonome avec un espace intérieur réinventé pour créer un salon roulant où l'on peut discuter, travailler ou se relaxer en tournant le dos à la route.

Des transports roulants écolos

A côté des voitures, un tas d'appareils légers, équipés de une à parfois cinq roues et inspirés du scooter, du segway, voire du skateboard et des patins à roulettes, sont venus au CES avec l'ambition de s'imposer comme un nouveau mode écologique de déplacement urbain.

Des drones partout

Le CES leur a pour la première fois consacré un espace dédié, preuve de l'usage croissant de ces mini appareils volants sans pilote embarqué, initialement à usage militaire mais qui trouvent des applications croissantes dans l'industrie, l'agriculture ou la vidéo.

Des "selfies" vus d'en haut

Marre de vous prendre en photo en tendant votre smartphone à bout de bras ? Prenez une autre perspective, celle des airs, en utilisant votre drone auto-suiveur pour faire votre "selfie". Ou encore un "bras à selfie" télescopique, un accessoire qui a rencontré du succès parmi les visiteurs du salon.

La réalité devient virtuelle

Une autre perspective, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant