Ce qu'il faut retenir du GP du Mexique

le
0
Ce qu'il faut retenir du GP du Mexique
Ce qu'il faut retenir du GP du Mexique

Retrouvez le Top 5 ce qu'il faut retenir du Grand Prix du Mexique à Mexico, en statistiques.

Le Grand Prix du Mexique a été agité et surtout marqué par les frasques de Max Verstappen et le duel entre les Red Bull et Sébastian Vettel pour la troisième place. Si Verstappen a cru obtenir la troisième place, c'est finalement Vettel qui est monté sur le podium avant que les commissaires ne déclassent le pilote Ferrari au profit de Daniel Ricciardo. Loin de cette agitation, les Mercedes, encore intouchables ce week-end, se sont régalés. Une fois de plus c'est Lewis Hamilton qui a pris le meilleur sur son coéquipier et leader du classement des pilotes Nico Rosberg. Avec ce succès Hamilton n'a plus que 19 points de retard sur l'Allemand à deux GP de la fin.  
  • Avec son 51e succès en carrière, Lewis Hamilton revient à égalité avec Alain Prost en tant que deuxième pilote avec le plus de succès en F1 derrière l'intouchable Schumacher et ses 91 victoires.
  • En s'imposant au Mexique pour la première fois de sa carrière, Lewis Hamilton a ainsi été victorieux sur 23 circuits. Il y a juste deux courses qui résistent au pilote britannique, le circuit de Baku, où il n'a piloté qu'une seule fois, et le Grand Prix du Brésil à Sao Paulo, où Hamilton a terminé au mieux deuxième.
  • En passant douze tours en tête, ce dimanche, Vettel est devenu le quatrième pilote avec le plus de tour en position de leader de l'Histoire. Il devance ainsi Alain Prost, dont ce n'était pas le week-end, mais reste derrière Hamilton, Senna et l'intouchable Schumacher.
  • Mais le pilote Ferrari déclassé de sa troisème place a donc vu Ricciardo obtenir sa position. Un coup dur pour l'Allemand puisque avec ces points, le pilote Australien est donc asssuré de terminer à la troisième place du classement des pilotes à la fin de l'année.
  • Pour la sixième fois de la saison, le Top 10 de la course est trusté par cinq écuries, et dans l'ordre du championnat des constructeurs : Mercedes, Red Bull, Ferrari, Force India et Williams
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant