Ce qu'il faut retenir du championnat ukrainien

le
0
Ce qu'il faut retenir du championnat ukrainien
Ce qu'il faut retenir du championnat ukrainien

Invaincu toute cette saison en championnat, le Dynamo Kiev met fin très logiquement au règne de cinq saisons de suite du Shakhtar Donetsk en Ukraine. Les hommes de Lucescu se contentent cette fois de la seconde place, un classement très honnête pour un club délocalisé loin de ses bases. Auteur d'un très beau parcours en Ligue Europa, Dnipropetrovsk complète le podium.

Le Dynamo Kiev impérial

Le titre remporté en Ukraine par le Dynamo Kiev cette saison ne souffre aucune contestation, avec un bilan quasi parfait de vingt victoires, six nuls et aucune défaite en 26 journées disputées. Que les Guingampais le sachent : ils ont été éliminés de la Ligue Europa par une formation extrêmement solide, qui n'a concédé que douze buts en championnat cette saison. On retiendra de ce joli bilan défensif trois hommes. D'abord, le gardien vétéran Oleksandr Shovkovskiy, qui a fêté en début d'année ses quarante ans et qui a encore été décisif lors du dernier match de la saison, lors de la séance de tirs au but de la finale de la Coupe d'Ukraine remportée face au Shakhtar Donetsk le 4 juin, pour offrir à son équipe de toujours un doublé coupe-championnat inédit depuis 2006/2007.

Ensuite, l'excellent latéral droit brésilien Danilo Silva. Enfin, le très coté stoppeur autrichien Aleksandar Dragović, que la rumeur annonce rien de moins qu'au Barça Parmi les autres hommes forts de la saison, citons aussi les internationaux ukrainiens Yarmolenko et Kravets, l'ancien Montpelliérain Belhanda et le Néerlandais Jeremain Lens. On n'oubliera pas non plus bien sûr de citer les débuts parfaits sur un banc de l'ancien partenaire de Shevchenko en sélection, le taiseux Sergueï Rebrov, arrivé au poste il y a un an avec la délicate mission de remplacer le légendaire Oleg Blokhine. Mission largement accomplie.


Le Shakhtar enfin battu mais valeureux

Les 71 buts inscrits par l'armada brésilienne du club n'ont pas suffi : avec dix points de retard sur le Dynamo, le Shakhtar s'incline assez largement et doit se contenter de la deuxième place. Un classement important tout de même qui lui permet de récupérer le deuxième et dernier ticket…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant