Ce qu'il faut retenir des matches amicaux des Bleus

le
0
Ce qu'il faut retenir des matches amicaux des Bleus
Ce qu'il faut retenir des matches amicaux des Bleus

Pogba et Varane au dessus de la mélee, Patrice Evra en grande forme et le retour réussi d'André-Pierre Gignac... A défaut de disposer d'un réel enjeu, les matches amicaux des Bleus ont permis de tirer quelques enseignements. Entre confirmations et préparation.

Que Raphael Varane peut déjà choisir qui jouera à côté de lui
A 19 ans, le défenseur du Real Madrid n'a déjà plus de concurrent dans l'axe de la défense. Ecrasant de classe, Raphael a livré deux prestations parfaites, se payant même le luxe de réduire Cristiano Ronaldo au silence. Techniquement plus fort, tactiquement plus intelligent, Varane ne cesse de griller les étapes et ses congénères de l'arrière garde. A ses côtés, ni Mangala, léger à la relance, ou Mathieu, moins solide au duel, n'ont fait illusion un instant. Serein, il a même nourri les zappings Youtube à l'entrainement et récupéré le brassard de capitaine lors de la sortie de Matuidi hier soir. La force tranquille dans l'axe droit.

Que Pat Evra ne veut pas mourir
Peut-on encore décemment demander la tête de Pat ? A 33 ans, le latéral de la Juve ne souhaite pas lâcher la corde qui le rattache au bateau bleu. Mieux, il s'y accroche très fort. Impérial défensivement face au Portugal, le vioc a massacré la concurrence sur son rush rageur sur le second but. Lucas Digne ? Moins bon que Pat, de surcroit face à l'Arménie. Kurzawa ? Sa magnifique célébration face à la Suède devrait lui couter quelques points dans l'opinion publique, mais également dans celle de DD. Sénateur face aux tendres loups, Pat peut donc encore voir venir. Et dire qu'à un tel rythme, il disputera l'Euro du haut de ses 35 printemps. Roulez jeunesse.


Que APG est affuté, même en Bleu
Une entrée et du dégât : Dédé a bien fait son boulot pour son retour en Bleu face à l'Arménie, plus d'an après sa dernière apparition avec le Coq. De tous les bons coups, tranchant, le Marseillais est ressorti de la pelouse avec un bilan comptable des plus flatteurs : un but et 1,5 passe décisive. Certes, celui-ci comporte un tir raté et un penalty. Mais rien que pour cette passe lumineuse en direction de...







...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant