Ce qu'il faut retenir de la Super League suisse 2014/2015

le
0
Ce qu'il faut retenir de la Super League suisse 2014/2015
Ce qu'il faut retenir de la Super League suisse 2014/2015

Un sixième titre de suite pour l'intouchable FC Bâle, l'improbable comeback de Guillaume Hoarau, l'échec de la remontée du Servette, la retraite de Streller, l'émergence d'Embolo et même un peu de violence : c'est le bilan de la saison de football chez les voisins suisses.

La tête de classe : FC Bâle


FC Bâle champion de Suisse avec 12 points d'avance sur son dauphin, la meilleure attaque (2,33 buts marqués en moyenne), la meilleure défense (1,14), le meilleur buteur (Shkëlzen Gashi, 22 pions) et de très loin les meilleures affluences à domicile (près de 29 000 spectateurs de moyenne) : clairement, en Suisse, depuis quelques temps, il y a un club largement devant et tous les autres derrière à se battre pour les places d'honneur. C'est le sixième titre de suite pour les Bâlois, le dix-huitième de l'histoire, ce qui permet au club de passer devant le Servette au palmarès, à bonne distance néanmoins du Grasshopper et de ses 27 titres. Le changement d'entraîneur il y a un an (Murat Yakin remplacé par le Portugais Paulo Sousa) n'a pas eu de conséquences néfastes. Le FCB a déjà d'avance bien plus d'argent que la concurrence et voit son pécule augmenter à mesure des participations de plus en plus régulières à la phase de groupes de la Ligue des champions. Vraiment, difficile d'envisager à moyen terme les autres clubs venir ne serait-ce que titiller un peu l'intouchable FC Bâle en Suisse Un football local qui n'a d'ailleurs pas tellement à se plaindre de la toute puissance de son incontestable meilleur représentant sur la scène européenne, le FCB permettant à la Suisse d'avoir un très honnête coefficient UEFA, qui plus est cette saison en y ajoutant les performances du FC Zurich et surtout des YB Berne en Ligue Europa.

La révélation : Breel Embolo


Attention très gros talent ! Breel Embolo a seulement fêté ses 18 ans en février dernier mais il a été un incontournable de la nouvelle solide saison du FC Bâle, devenant même déjà international A avec la Nati. Né à Yaoundé au Cameroun en 1997, il n'a que 6 ans quand il part en Europe avec sa mère, direction Bâle où il intègre rapidement le centre de formation du FCB. Attaquant très complet, Embolo a fait ses débuts chez les pros il y a un peu plus d'un an. Pour sa première saison complète, il affiche déjà de très jolies stats…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant