Ce qu'il faut retenir de la soirée de Ligue Europa

le
0
Ce qu'il faut retenir de la soirée de Ligue Europa
Ce qu'il faut retenir de la soirée de Ligue Europa

Le réveil d'Anderlecht et de Fenerbahçe avec son nouvel entraîneur Dick Advocaat, West Ham qui coince encore, les clubs grecs à la fête, un inconnu français héros chez les Azéris, la 500e de Srna avec le Shakhtar… Tout ce qu'il faut savoir du barrage aller de la Ligue Europa est ici.

Le carton : Krasnodar contre Tirana


Le gros score de cette soirée de Ligue Europa est pour Krasnodar, qui colle un 4-0 à domicile aux Albanais du Partizani Tirana. À la mi-temps, ça faisait déjà 3-0, avant le quatrième but en seconde période pour enterrer quasi définitivement les compatriotes de Lorik Cana. Emballé c'est pesé pour l'équipe russe, avec un certain Charles Kaboré à la récupération.


Le gros qui assure : Anderlecht


Eliminé dès son entrée en lice en C1 par Rostov, Anderlecht était du genre vexé au moment d'aborder son repêchage en Ligue Europa. C'est le Slavia Prague qui a fait les frais du réveil des Belges avec une victoire claire et nette en République Tchèque sur le score de trois à zéro, buts signés Sylla, Teodorczyk et Hanni.


L'autre gros qui assure : Fenerbahçe


Dick Advocaat a bien réussi ses débuts sur le banc de Fenerbahçe. Battus en tour préliminaire de Ligue des Champions par Monaco, les Turcs ont livré une belle copie ce soir et s'imposent sur leur pelouse 3-0, grâce à une ouverture du score rapide signée Chahechouhe, suivie en seconde période par un doublé de Stoch. En face, Grasshopper n'a pas résisté et se trouve déjà aux portes de l'élimination.


Le (petit) choc : Sassuolo contre l'Etoile Rouge


Il y avait une affiche intéressante à suivre dans cette soirée de petite Coupe d'Europe : le match entre Sassuolo et l'Etoile Rouge de Belgrade. Une confrontation qui a largement tourné à l'avantage des Italiens, solides vainqueurs 3-0 grâce à Berardi, Politano et Defrei. À noter que dans les rangs de l'Étoile Rouge, il y avait deux Français : Damien Le Tallec, frère de, et le Guadeloupéen Thomas Phibel, arrivé cette saison en provenance du Mordovia Saransk.


Le gros qui déconne : West Ham


West Ham et l'Europe, ce n'est pas encore ça. Sans Payet mais avec Valencia, Obiang, Calleri ou encore Töre, les Hammers n'ont pas été capables de ramener autre chose qu'un résultat nul 1-1 sur le terrain de l'Astra Ploiesti, en Roumanie. Noble avait pourtant ouvert le score sur pénalty mais Alibec est parvenu à égaliser à la 83e sur une…













Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant