Ce qu'il faut retenir de la saison du LOSC

le
0
Ce qu'il faut retenir de la saison du LOSC
Ce qu'il faut retenir de la saison du LOSC

Comme souvent lorsque René Girard est à la tête d'une équipe, le jeu du LOSC n'a pas été flamboyant en 2014/2015. Mais contrairement aux saisons précédentes, cela dit, les résultats n'ont pas suivi cette saison. Au grand dam des supporters.

L'analyse définitive

Le Nord de la France, capitale de l'ennui ? Vrai ou non, c'est en tout cas ce que l'on s'est longtemps dit en regardant les matchs du LOSC cette saison. Peu armés offensivement, peu joueurs, les hommes de René Girard n'ont clairement pas fait d'éclats entre août 2014 et mai 2015. Treizième attaque de L1, le LOSC n'a donc jamais été en mesure de suivre le rythme imposé par les cadors. Flirtant avec la relégation en automne (trois points pris entre début octobre et début novembre sur 21 possibles), les Dogues ont clairement souffert d'un manque de réalisme offensif. Même constat du côté de la défense, qui a bien souvent lâché prise lors des rencontres importantes (face à Lyon, Toulouse, Marseille et Paris, mais aussi face à Wolfsburg en Ligue Europa). Bref, une bien triste saison pour la troisième équipe de L1 en 2013/2014.

Le match chef-d'œuvre : Lille 2-1 Lyon

Il aura fallu attendre la 27e journée pour que le LOSC tienne enfin son match référence. Et plus exactement, la deuxième mi-temps de cette 27e rencontre. Mené d'un petit but après 45 minutes, le LOSC, jusqu'ici inoffensif et inexistant, sort les crocs, transforme son 4-3-3 en un milieu en losange et claque deux buts à l'OL. Avec un Rony Lopes en chef d'orchestre. Une performance pas si évidente quand on sait que Lyon n'avait encaissé, à ce moment-là de la saison, que deux buts sur ses neuf derniers matchs.

Le tournant de la saison : Lyon 3-0 Lille

Lors des huit premières journées, le LOSC engrange 15 points sur 24 possibles. Avant de se déplacer à Lyon, les Dogues sont donc en confiance. Privés de huit cadres, ils vont…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant