Ce qu'il faut retenir de la saison de Lyon

le
0
Ce qu'il faut retenir de la saison de Lyon
Ce qu'il faut retenir de la saison de Lyon

Alors qu'on leur prédisait une saison cauchemar, les joueurs de l'Olympique Lyonnais ont étonné tout le monde en allant chercher une deuxième place surprise et en gênant le Paris Saint-Germain pendant un bon moment. On fait le bilan, calmement, en se remémorant chaque instant.

L'analyse définitive


Annoncé dans le ventre mou de la Ligue 1, voire même proche de la ligne rouge par les plus pessimistes, l'Olympique Lyonnais a finalement réalisé l'une de ses meilleures saisons depuis la fin de l'hégémonie des années 2000. Il faut dire que pendant le mercato, les Gones s'étaient fait discrets. Deux arrivées (Christophe Jallet et Lindsay Rose) contre de nombreux départs, dont ceux de Bafetimbi Gomis et Jimmy Briand. Au mois d'août, l'OL ne pouvait plus compter que sur les produits du centre de formation. Sur 33 joueurs, 23 en étaient issus. Après la catastrophe européenne contre l'Astra Giurgiu et un début de saison extrêmement compliqué (défait à Toulouse, contre Lens et à Metz), les Gones ont su relever la tête et imposer un jeu léché, ambitieux et porté vers l'attaque. Tout au long de la saison, le nouveau coach en place, Hubert Fournier, a su profiter du travail préalablement mis en place par Rémi Garde pour faire éclore les talents lyonnais. À l'heure du bilan, force est de constater qu'avec peu de moyens et beaucoup d'envie, les Gones ont réalisé une saison exemplaire, qui laisse entrevoir de belles choses pour les années à venir. Si Bakary Koné s'en va, bien sûr.

Le match chef d'oeuvre : Montpellier 1-5 Lyon


Une semaine après avoir été battus à Lille (2-1), les joueurs d'Hubert Fournier, qui souhaitent embêter le PSG jusqu'au bout du championnat, veulent frapper un grand coup. D'autant que les Gones n'ont gagné qu'une seule fois lors des cinq derniers matchs. À ce moment là, on pense que la belle forme des Rhodaniens s'épuisent, et que la fin de saison sera compliquée à gérer. Les Lyonnais, qui avaient reçu le MHSC lors de la phase aller (à cause des problèmes à la Mosson), se déplace donc à Montpellier après un voyage dans le nord et avant un autre match crucial à Marseille. Rapidement menés aux scores, les partenaires de Maxime Gonalons se réveillent et réalisent un match plein. Après les doublés de Lacazette et Fekir et le but de Tolisso, les Lyonnais…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant