Ce qu'il faut retenir de la saison de Caen

le
0
Ce qu'il faut retenir de la saison de Caen
Ce qu'il faut retenir de la saison de Caen

Pour sa quatorzième saison dans l'élite, le Stade Malherbe de Caen est passé par toutes les émotions. De l'euphorie de la montée au contentement du maintien en passant par le désespoir de la première partie de saison. Tout est là, dans le bilan.

L'analyse définitive


C'est un fait, le Stade Malherbe de Caen a réalisé une bonne saison. Des trois promus, c'est d'ailleurs le seul qui est parvenu à se maintenir dans l'élite. Avec la manière, qui plus est, le SM Caen ayant terminé la saison à la treizième place de la Ligue 1. Pourtant, bien heureux celui qui pouvait prédire un tel classement aux hommes de Patrice Garande. Car c'est peu dire que la première partie de saison du club a été plus que catastrophique. Après vingt journées, le club était bon dernier de Ligue 1 avec quinze points, soit le plus faible total de son histoire. Pire, les Caennais n'arrivaient même pas à gagner à Michel-d'Ornano : cinq points pris en neuf matchs à domicile. Heureusement, grâce à une politique de recrutement alliant pari, flair, et chance, le Stade Malherbe a su relever la tête pour réaliser une deuxième partie de saison de meilleure facture et assurer son maintien à l'avant-dernière journée. Alors le SM, nouvelle tendance 2015-2016 ?

Le match chef-d'œuvre : SM Caen – Olympique Lyonnais (3-0), 36e journée


Dans la lutte pour le maintien, tout le monde voyait les Caennais perdre des plumes lors de la réception de l'Olympique Lyonnais, qui visait, lui, un titre de champion de France en fin de saison. Défaits trois buts à zéro à l'aller, les hommes de Patrice Garande rendent la monnaie de leur pièce aux Lyonnais et les écrasent dans un stade comble. Comme un symbole, Rémy Vercoutre réalise un match exceptionnel, dégoûtant les attaquants lyonnais et se permettant même d'humilier Clément Grenier. L'autre homme fort de cette rencontre se nomme Nicolas Bénézet, débarqué pendant la trêve en prêt de l'ETG, en échange de Mathieu Duhamel. Un doublé pour lui, une prestation collective remarquable et un maintien presque assuré dans l'élite.

</div></br></br></br></img></img></br></br><br><p><a target="_blank" rel="canonical" class="lienExterne" href="http://www.sofoot.com/ce-qu-il-faut-retenir-de-la-saison-de-caen-202044.html">Lire la suite de l'article sur SoFoot.com</a></p>
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant