Ce qu'il faut retenir de la conférence de presse de François Hollande

le
3
Ce qu'il faut retenir de la conférence de presse de François Hollande
Ce qu'il faut retenir de la conférence de presse de François Hollande

Six cents journalistes accrédités, un prologue de plus de 40 minutes et des questions en pagaille : la conférence de presse du président de la République était l'événement de ce mardi. La situation économique, le pacte de responsabilité avec les entreprises mais aussi l'Europe, les réformes structurelles et l'affaire Julie Gayet, François Hollande a abordé l'ensemble des sujets, dans son propos en préambule comme lors de ses réponses aux journalistes. Résumé des principales annonces formulées par le Président de la République.

Sa relation avec l'actrice Julie Gayet.  La première question de son grand oral, celle qui brûlait les lèvres, concernait les révélations du magazine Closer sur sa supposée relation avec l'actrice. Le chef de l'Etat l'a évacuée rapidement pour se focaliser sur les autres problématiques, annonçant que la situation serait clarifiée avant son prochain voyage à l'étranger, début février.

QUESTION DU JOUR. Affaire Gayet : regrettez-vous l'absence d'explications de François Hollande ?

Des précisions sur le pacte de responsabilité. Annoncé lors de ses voeux aux Français, le concept de pacte de responsabilité avec les entreprises a été l'objet de plusieurs questions. François Hollande s'est prononcé pour «la poursuite de l'allègement du coût du travail». Il a rappelé que ce processus avait été engagé en novembre 2012 avec le Crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) qui se traduira, a-t-il dit, par une baisse de charges cette année représentant «4% de la masse salariale» et «6%» à partir de 2015.

Il a surtout annoncé la fin des cotisations familiales sur les entreprises (35 milliards) d'ici 2017. Selon le chef de l'État, c'est «la condition pour que les entreprises retrouvent de la marge», «le taux de marge en 2012» étant «le plus bas de son histoire». Il a affirmé que le gouvernement engagerait sa responsabilité devant l'Assemblée nationale sur un document ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le mardi 14 jan 2014 à 23:50

    Je confirme ! Le Canard Enchainé vient de sortir l'info ! Là on est dans le lourd. Monsieur a la reconnaissance du ventre. La France des courtisanes est devenue le principe de gestion de ce quinquennat ! Moi je............... et patati et patata..... et blablabla, et blablabla...

  • janaliz le mardi 14 jan 2014 à 23:16

    Gayet aurait été nommé jury de la villa médicis par Filipetti. Reconnaissance du ventre très rapide !!! J'ai une question ! Qu'est ce qu'il allait f o u t r e sur le tournage du film que tournait la dame de la république. C'est vrai qu'il n'a rien a faire en tant que président. Ce qui est une vérité puisqu'il ne sait pas encore à quoi il sert.

  • LeRaleur le mardi 14 jan 2014 à 20:29

    Rien à retenir, il essaye d'endiguer la grosse baffe future des municipales et européennes.