Ce parti qui menace le fragile État afghan

le
0
Le groupe radical Hizb ut-Tahrir, qui souhaite établir un califat, voit son influence grandir chez les étudiants.

Kaboul

Les autorités tentent d'endiguer les menaces d'un mouvement à l'idéologie radicale, dont l'influence va grandissant en Afghanistan. Deux membres du Hizb ut-Tahrir - un étudiant et un membre de l'administration provinciale de Parwan - ont été arrêtés les 10 et 12 décembre en Kapissa. Hizb ut-Tahrir, qui a fait son apparition dans neuf provinces du nord de l'Afghanistan, séduit de plus en plus les étudiants afghans. Et selon le chef des renseignements afghans, il aurait infiltré le corps enseignant.

Créé en 1953 en Palestine et présent dans quarante pays, Hizb ut-Tahrir pourrait menacer le fragile État afghan. Dans un entretien avecLe Figaro, le directeur de l'administration de sécurité nationale afghane (NDS) assimile leur philosophie à celle d'al-Qaida. «Ils rejettent la démocratie et bien qu'ils ne soient pas d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant