Ce «manoir-guitare» est à vendre pour 4 millions de dollars

le
0

EN IMAGES - Cette immense propriété avec son jardin en forme de guitare est à vendre au cœur de l’Alabama, au sud des États-Unis. Son propriétaire, un patron ruiné, tente de la vendre aux enchères pour la troisième fois.

Eh non, cette vaste résidence avec son jardin en forme de guitare n’est pas celle d’une rock star mais plutôt le rêve fou d’un entrepreneur déchu. Du temps de sa grandeur, Larry House était le patron d’un groupe de gestion de cabinets médicaux, MedPartners, qui a valu jusqu’à 8 milliards de dollars (7,3 milliards d’euros). Une fortune qui lui a permis de se construire moyennant 30 millions de dollars (27,2 milliards d’euros) d’investissement cette invraisemblable demeure. Installée en plein cœur de l’Alabama, à Birmingham, comme sa société, cette demeure de près de 5000 m² est la plus vaste de cet État du sud des États-Unis. Sans oublier un terrain de 10 hectares.

Outre son jardin, conçu pour dessiner la forme d’une guitare vu du ciel, ce manoir installé sur le domaine du golf privé de Shoal Creek, ne manque pas d’arguments comme le signale le site américain Conciergeauctions. Pour peu que l’on partage les goûts du maître des lieux en matière de décoration... On y trouve 15 chambres, une aile pour monsieur, une aile pour madame, un cinéma de 25 places avec son écran de 4,5 mètres, des bureaux, une cave immense sans oublier un véritable centre équestre. Il a fallu un an et demi à cinq ans simplement pour effectuer toutes les dorures à l’or du bâtiment.

Des acheteurs de luxe peu attirés par l’Alabama

Malgré ce luxe de détails et de prestations, les acheteurs ne se bousculent pas au portillon. Criblé de dettes après la déconfiture de sa société et un divorce ruineux, le propriétaire des lieux peine à vendre sa propriété pompeusement baptisée Château Montagel, censé évoquer les fastes d’un château français du 18e siècle. Il est vrai que le marché des acheteurs de luxe intéressés par une propriété perdue dans l’Alabama semble des plus réduits.

Après une première tentative en 2003, le bien a été retiré de la vente avec une offre maximale à 3,95 millions de dollars. En 2015, il ne fait pas vraiment mieux: la vente capote avec une proposition à 4 millions. Jamais deux sans trois? Pour ce nouvel essai, une vente aux enchères est prévue le 26 octobre avec un prix de réserve de 4 millions de dollars. Avis aux amateurs.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant