Ce jour-là : 31 octobre 1999...

le
0
Ce jour-là : 31 octobre 1999...
Ce jour-là : 31 octobre 1999...

Jusqu'au coup d'envoi du Mondial anglais le 18 septembre prochain, Sport365 vous propose de revivre plusieurs événements marquants des précédentes Coupes du monde de rugby.

31 octobre 1999, demi-finale de la Coupe du monde, France - Nouvelle-Zélande.

Opposé aux All Blacks, grands favoris du Mondial 1999 au Royaume-Uni, le XV de France livre un match extraordinaire pour se qualifier pour la finale : menés 24-10 en début de deuxième mi-temps, les Bleus l’emportent 43-24.

Fabien Pelous, deuxième ligne du XV de France en 1999, se souvient.

« On n’est largement pas favori. On a fait un début de Coupe du monde assez poussif même si le quart de finale reste assez abouti. Ils ont dominé de manière assez large leurs matchs de poules. Je pense qu’il n’y a pas un seul supporter de l’équipe de France qui croyait vraiment à la victoire. Je crois que même nous, on ne parlait pas vraiment de victoire. On parlait juste de résister. On s’était dit avant le match : ''On rentre sur le terrain, on donne tout. On fera le point après vingt minutes. On verra où on en est''.

Ces All Blacks qu’on voyait faire 3 mètres et 200 kilos, on se rend compte que quand on les plaque aux jambes, ils tombent. Quand on leur rentre dedans, ils reculent, comme les autres. Au final on rentre à la mi-temps avec quelques points de retard. Mais le sentiment dans les vestiaires est euphorique. On se dit on rivalise. On prend un essai de plus. Bon, Jonah Lomu est inarrêtable, il marque l’essai à lui tout seul. Et ensuite on a quinze minutes de folie où on sent qu’on prend le dessus physiquement sur ces Blacks. Et là on engrange 20, 21, 25 points en une dizaine de minutes et le match est plié. C’est incroyable. Je pense qu’on peut jouer le match dix fois, on le perd dix fois. C’est un événement qui représente bien le sport français en général. Capables de faire des exploits, des trucs venus de nulle part. »

Ce jour-là, la France s'impose 43 à 24 et rejoint l’Australie en finale.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant