Ce jour-là : 24 juin 1995...

le
0
Ce jour-là : 24 juin 1995...
Ce jour-là : 24 juin 1995...

Jusqu'au coup d'envoi du Mondial anglais le 18 septembre prochain, Sport365 vous propose de revivre plusieurs événements marquants des précédentes Coupes du monde de rugby.

24 juin 1995, finale de la Coupe du monde, Afrique du Sud - Nouvelle-Zélande

De nouveau accepté dans le grand concert du rugby mondial après la fin de l’apartheid, l’Afrique du Sud accueille sa première Coupe du monde, la troisième de l’histoire. Et le 24 juin 1995, sous les yeux de Mandela, les Boks disputent la finale de « leur » Mondial face à la Nouvelle-Zélande. Ce jour-là, un monde change…

Emile Ntamack et Yann Delaigue, anciens joueurs du XV de France, ainsi que Bernard Lapasset, ancien président de la FFR et de l’IRB, racontent…

E.Ntamack : « Le point d’orgue, c’est la finale avec Mandela qui porte le maillot des Springboks. »

B.Lapasset : « Mandela, président sud-africain, qui après un long isolement retrouve la liberté et prend cette Coupe du monde à bras le corps. Avec son concept de ‘‘ rainbow nation ’’ (ndlr : la nation arc-en-ciel), il construit autour de cette notion de Coupe du monde la référence du futur de son pays. »

E.Ntamack : « Ce que les gens n’ont peut-être pas ressenti c’est que dans les tribunes, des noirs et des blancs s’embrassaient et chantaient l’hymne. C’était la première fois qu’on entendait l’hymne être chanté en afrikaans et en anglais. »

Y.Delaigue : « C’était une nouvelle Afrique du Sud qui commençait à vivre et le rugby a été moteur dans l’histoire de l’Afrique du Sud. On a vraiment ressenti cela très fortement et on avait l’impression d’y participer. »

E.Ntamack : « Je me rappellerais toujours de certains garçons qui disaient : ‘‘ c’est la première fois que je serre un blanc dans mes bras et qu’on chante. ’’ Des choses qui nous paraissaient évidentes, c’était loin de l’être pour eux et là on a compris qu’on vivait quelque chose d’historique. »

B.Lapasset : « C’est pour moi un souvenir extraordinaire, inoubliable. Quelque chose qui restera marqué pour le restant de ma vie. »

Ce jour-là, l’Afrique du Sud s’impose 15-12 et remporte sa première Coupe du monde.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant