«Ce groupe a voulu internationaliser le terrorisme grec»

le
0
INTERVIEW - Dimitris Bekiaris, spécialiste du terrorisme hellenique, revient sur les origines du groupe extrémiste «Conspiration des cellules de feu» et sur la vigueur du terrorisme anarchiste grec.


Dimitris Bekiaris.

Née il y a presque trois ans, la «Conspiration des cellules de feu» a su perfectionner ses moyens d'action malgré l'arrestation de plusieurs de ses membres, avait expliqué au Figaro.fr, mi-novembre, Dimitris Bekiaris, journaliste grec dans les journaux Axia et Diplomatia. Ce spécialiste du terrorisme et du crime organisé helléniques, également membre de l'Institut de recherche des études européennes et américaines, décrypte le phénomène.

LEFIGARO.FR - Pourquoi les groupuscules terroristes d'extrême gauche sont-ils toujours aussi vivaces en Grèce ?

Dimitris Bekiaris - L'histoire grecque est très turbulente. Il ne faut pas oublier que le pays a connu une guerre civile au milieu du XXe siècle, une dictature puis une transition démocratique au cours de laquelle les organisations armées d'extrême gauche ont été actives pendant deux décennies. Certains remarquent que l'esprit du «mai 1968» français est arrivé tardivement dans les

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant