Ce grand magasin polonais pourrait être classé monument historique

le
0

Construit dans la ville de Wroclaw en 1993, ce centre commercial aux formes géométriques et aux couleurs vives pourrait devenir le plus jeune monument historique de Pologne. Explications.

La valeur n'attend pas le nombre des années... Les autorités locales polonaises étudieraient actuellement le dossier d'un grand magasin de la ville de Wroclaw construit dans les années 1990 pour le classer monument historique, rapporte le site Internet Archinect. Créé par l'architecte polonais Wojciech Jarz?bek en 1993, le grand magasin Solpol serait particulièrement symbolique de l'énergie et de la joie de vivre du pays au moment où il sortait fraîchement du communisme.

«C'est l'un des meilleurs exemples de l'architecture postmoderne en Pologne», s'enthousiasment les défenseurs du classement du bâtiment. L'Association pour l'embellissement de la ville de Wroclaw et la fondation Transformator se sont ainsi alliés pour défendre l'inscription de ce grand magasin auprès de l'organisme assurant la protection des monuments de Basse-Silésie. Un classement qui permettrait de museler ceux qui apprécient moins le bâtiment situé en plein c½ur de la ville et évoquent régulièrement sa démolition.

Photos de classe primaire

Avec ses couleurs rose, violet et bleu-vert, le bâtiment attire les regards. Il marque la fin d'une époque derrière le rideau de fer où les seules couleurs employées pour la construction étaient le gris et le beige dans toutes ses déclinaisons. Alors forcément, les audaces chromatiques, les motifs géométriques, les ouvertures irrégulières ont attiré l'attention des architectes qui viennent régulièrement visiter les lieux. Nombre d'entre eux y voient aussi une fraîcheur et un enthousiasme qui n'ont pas tardé à s'émousser par la suite.

Cité par Archinect, Agata Gabi?, historienne de l'art de la ville de Wroclaw résume sans doute le mieux la position des défenseurs du classement de ce bâtiment. «Regarder le grand magasin Solpol, explique-t-elle, c'est comme se plonger dans ses photos de classe primaire. Oui, bien sûr, nous avions d'affreuses coupes de cheveux et des habits étranges, mais nous ne pouvons pas négliger cette période et jeter les photos. Elles font partie de notre identité.» Si le classement débouche, Solpol deviendrait le plus jeune bâtiment jamais classé en Pologne avec au moins 20 ans d'avance sur la seconde construction.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant