CDG Express : la taxe de 400 millions se confirme

le
0
INFO LE FIGARO - Le financement de la ligne directe entre l'aéroport de Roissy et Paris pourrait être bouclé grâce à une taxe sur les billets d'avion. Une décision sera prise « dans les toutes ­prochaines semaines », assure le ministre des Transports.

La ligne ferroviaire directe entre Roissy et Paris bientôt sur les rails? Frédéric Cuvillier, le ministre des Transports, confirme au Figaroqu'une décision devrait être prise «dans les toutes ­prochaines semaines» pour permettre sa réalisation. «Cette fois, le montage financier est clair», assure-t-il, rappelant au passage que le partenariat public-privé, envisagé par le précédent gouvernement, faisait partie des «nombreux dossiers en échec» à son arrivée.

Pour boucler le financement de ce projet géant, 400 millions d'euros de taxes devront être prélevés sur les billets d'avion lorsque la ligne sera mise en service. «Une telle ­fiscalité n'est pas hors de ­propos», rassure Frédéric ­Cuvillier. Le m...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant