CCR AM: Les bénéfices ne font pas les prix....à court terme!

le
0

Plusieurs méthodes de valorisation des actifs se basent sur les flux financiers futurs (distribués ou non) pour déterminer la valeur actuelle d’une action, d’une obligation ou d’un bien immobilier. Pourtant, le comportement des marchés d’actions -en 2008 par exemple- démontre que le prix coté peut sensiblement s’éloigner de la tendance des bénéfices.

Sur les dernières années, le comportement des investisseurs et les phénomènes d’entraînement permettent d’expliquer ces divergences. La quantité de monnaie à investir amplifie les tendances. Les excès des prix à la hausse, nés de conditions trop longtemps accommodantes ou d’un engouement irraisonné et partagé par tous pour un même secteur, sont corrigés dans la douleur par une baisse tout aussi excessive.

Sur une plus longue période, la corrélation demeure grande entre les bénéfices des entreprises et l’évolution de leur cours de bourse. Cet équilibre théorique se vérifie donc quand les conditions sont apaisées… ou entre deux bulles !

Aujourd’hui, les résultats publiés par les sociétés cotées sont robustes. Les perspectives annoncées sont encourageantes, même si les discours euphoriques ne peuvent être tenus immédiatement après de douloureuses restructurations. L’année 2010 pourrait ainsi connaître un rattrapage des cours.

Réagissez !
ccram_contact@ubs.com
Julien Vincenti, gérant Pôle Allocation d’Actifs

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant