CCR AM : Imerys, une entreprise solide qui sortira renforcée de la crise

le
0

Cette société française implantée mondialement extrait et valorise, à partir de ses mines, une longue liste de minéraux : celle-ci va des kaolins destinés à la production de céramiques aux pigments qui servent à améliorer les qualités des produits de l’industrie papetière. En France le groupe est également le principal producteur de tuiles et d’ardoises.

Avec de tels produits, on imagine bien qu’Imerys n’a pas été épargnée par la crise. Ses ventes ont reculé de près de 30% en volume au cours du premier semestre. Celles à destination des industries de l’acier et de l’automobile ont été plus affectées encore. Mais les dirigeants ont rapidement réagi et nettement réduit les coûts : dans un contexte aussi épouvantable, une marge d’exploitation égale à 8% de son chiffre d’affaires a pu être réalisée. Cette marge devrait sensiblement s’améliorer en 2010 avec un restockage de la clientèle, puis l’impact espéré d’une amélioration de la demande finale.

Enfin ce groupe bien géré a depuis longtemps prouvé sa capacité à croître par acquisitions. Une augmentation de capital en juin dernier a renforcé sa structure financière et des opportunités de rachats de concurrents ne manqueront pas de se présenter en 2010.

En début d’année le titre était tombé à un niveau proche des fonds propres, nous avons alors investi puis participé à l’augmentation de capital et Imerys est alors devenu l’une des principales positions de CCR Mid Cap Euro. La valeur a par la suite progressé de plus de 50% ce qui nous a conduits à prendre des bénéfices, mais ce titre demeure un fonds de portefeuille sécurisant que nous renforcerons sur faiblesse.

Frédéric Redel,

Gérant de CCR Mid Cap Euro


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant